Le film Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu démarre en trombe en France avec 201 000 spectateurs comptabilisés pour sa première journée d'exploitation. Il détrône ainsi Intouchable, autre film à grand succès de ces dernières années.

La comédie Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu réalisée par Philippe de Chauveron, avec Christian Clavier et Chantal Lauby à l’affiche, est bien lancée sur la route du succès.En effet, le long métrage a totalisé mercredi, jour de sa sortie en salles, 201 000 entrées en France. Il passe donc devant Intouchables qui avait pourtant comptabilisé 191 342 entrées à la fin de sa première journée d’exploitation.

Dans ce film, un couple de bourgeois catholique (Christian Clavier et Chantal Lauby) se désespère de voir ses filles épouser des hommes issus de l’immigration. La première épouse un musulman, la seconde un juif et la troisième un Chinois. Les derniers espoirs qui étaient fondés sur la quatrième tombent à l’eau lorsque celle-ci annonce vouloir épouser un catholique… Ivoirien. Selon le réalisateur, le film n’est pas porteur de message politique mais cherche simplement à parler de tolérance en abordant avec humour le thème des mariages mixtes.

Intouchables détrôné... pour le moment

Intouchables, film coréalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache constituait jusqu’à mercredi le deuxième meilleur démarrage d’un film français (53 326 entrées à Paris) derrière Rien à déclarer de Dany Boon. Toutefois, tout n’est pas encore joué. Obtenir un très bon score lors de la sortie ne signifie pas nécessairement que le film connaitra un succès énorme dans les jours à venir. Pour preuve, Intouchables avait connu un démarrage moins fort que Rien à déclarer. Pourtant, il s’était imposé par la suite au box-office, réalisant 20 millions d’entrées et dépassant finalement largement le long métrage de Dany Boon.

Vidéo sur le même thème : bande annonce Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.