Plus de trente ans après son César pour "L'Etoile du Nord", l'actrice populaire continue de tourner pour la télévision et le théâtre. Elle est en ce moment à l'affiche de la pièce "Petits crimes conjugaux".

A presque 60 ans, la carrière de Fanny Cottençon est impressionnante : une quarantaine de films, presque autant de téléfilms, et une dizaine de pièces de théâtre à son actif. Connue du grand public à partir des années 1980 pour ses rôles dans des comédies (Le Roi des cons, Tête à claques, etc.), l’actrice avait reçu très tôt un César, en 1983, pour sa prestation dans le film l’Etoile du Nord.

A lire aussiQue devient Marie-Ange Nardi, la célèbre animatrice télé ?

Elle a été la première à jouer dans Les monologues du vagin

Dans les années 1990, elle a joué dans de nombreuses séries télévisées, dont Anne Le Guen. En 2000, elle a été la première à jouer dans la pièce Les monologues du vagin. On a également pu la voir en 2003 dans l’adaptation à la télévision de Poil de carotte, avec notamment une scène de nudité particulièrement explicite…

Enchaînant téléfilms, films, et pièces de théâtre, Fanny Cottençon n’a jamais quitté le devant de la scène. Elle est actuellement à l’affiche de Petits crimes conjugaux, une pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt. On a également pu l’apercevoir le mardi 3 janvier en tant qu’invitée dans la mini-série télévisée à succès Scènes de ménages, diffusée sur M6.

Elle a un fils de 25 ans et vit actuellement à Paris

Côté vie privée, Fanny Cottençon est mère d’un enfant de 25 ans, Maxime, qu’elle a eu avec son ancien compagnon Roger Coggio, acteur et réalisateur décédé. "Intellectuellement, artistiquement, j'étais fascinée par lui, d'autant que j'avais un manque de confiance en moi terrible alors. Il avait vingt-trois ans de plus, il était comme un mentor", déclarait-elle à son sujet, au magazine Gala en 2015. Actuellement avec un autre homme, l’actrice confiait au magazine people ne pas vivre sous le même toit que lui. "Je suis très heureuse avec mon chéri, mais je ne souhaite pas partager le quotidien. Je pense qu’il faut avoir une chambre à soi. Voilà !"

Au Figaro, il y a deux mois, elle se confiait sur sa vie actuelle à Paris, où elle habite dans le XIIIe arrondissement. Elle racontait à la journaliste sa passion pour la lecture, ses balades dans cet arrondissement populaire de la capitale, et ses bonnes adresses. Non, depuis ces années, Fanny Cottençon n’a pas perdu la joie de vivre !

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :