Hier, la Cour des comptes a publié son rapport concernant la gestion de l'Elysée. Selon les magistrats, plusieurs tableaux et meubles du Mobilier National manquent à l'appel.

La Cour des comptes a publié hier un rapport sur la gestion de l’Elysée. Si l’institution "salue la poursuite des efforts engagés par le président de la République", elle s’inquiète sur la disparition de meubles et d’œuvres d’art appartenant au palais présidentiel. Il ne s’agit pas de pertes sèches qui seraient imputées à l’actuelle présidence mais d’une tendance dont il semble impossible de déterminer la période de départ.  

>> Lire aussi : Budget : l'Elysée se met au régime !

Plus de 600 meubles et tableaux volatilisés

"Selon les éléments remis à la Cour, il ressort des récolements effectuées en 2012 que pouvaient être considérés comme "non vus", à cette date, 32 œuvres déposées par les musées nationaux et 625 meubles du Mobilier national" déplore le rapport. En outre la juridiction financière "s’étonne que les récolements du mobilier mis à la disposition de la Présidence, réalisées dans les semaines qui précèdent la fin du quinquennat, ne soient disponibles que plus deux ans après le départ de l’équipe présidentielle sortante".

Publicité
>> Lire aussi : L'Elysée met sa cave aux enchères

En filigrane, la Cour des comptes s’alarme sur ce délai très long qui pourrait permettre à ces œuvres de se volatiliser. Car en effet, le recensement qui a été effectué au départ de l’équipe de Nicolas Sarozy n’a toujours pas été transmis à la Cour des comptes. Parmi ces "non vus", tableaux, chaises, commodes, mobilier divers…

Ce faisant, les magistrats de la Cour des comptes enjoignent François Hollande à "ne pas s’interdire à l’avenir de déposer plainte de façon systématique dès la constatation d’un ‘non vu’ ". En outre, l’institution ignore depuis quand ces "disparitions" existent et promet dans son rapport que "ce point fera l’objet d’un suivi particulier lors du prochain contrôle". Pour l’heure, personne ne sait où ces objets ont bien pu passer.

 

En vidéo : visite du bureau du président de la République à l'Elysée 

En imagesVisite virtuelle : bienvenue au Palais de l'Elysée

Le portail du Palais de l'Elysée

 Le Palais de l'Elysée, situé au 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans le 8e arrondissement de Paris, est la résidence officielle du président de la République.Le palais a d'abord été un hôtel particulier construit en 1720 par l'Architecte Armand-Claude Mollet pour le comte d'Evreux. La marquise de Pompadour y a résidé pendant quelques années. Il est...

La cour d'honneur du Palais de l'Elysée

 Le Palais compte deux entrées, voici la grande entrée, celle située rue du Faubourg-Saint-Honoré. On entre par là dans la cour d'honneur.   Crédit photo : © Présidence de la République

Le vestibule d'honneur

 C'est là que le président de la République accueille ses hôtes.A l'époque de François Mitterrand, en 1984, la sculpture  À la République française, que l'on voit sur la photo, a été installée. Elle représente 200 drapeaux de marbre blanc. Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

Le Salon des Portraits

 Situé dans le bâtiment principal, le Salon des Portraits doit son nom aux portraits de souverains en médaillon qui s'y trouvent. Nicolas Sarkozy avait choisi cette salle pour y installer son bureau privé. Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

Le salon Pompadour

  Cette pièce a été aménagée par Madame de Pompadour, d'où son nom.Le salon Pompadour sert de salle d'audience pour les invités de marque du président.  Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

Le salon des ambassadeurs

 Le salon des ambassadeurs est une salle de réception qui doit son nom à la tradition datant du XIXe siècle d'y recevoir le courrier d'ambassadeurs étrangers.  Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

La table du Conseil des ministres dans le Salon Murat

  Le salon Murat doit son nom à Joachim Murat, un prince français qui a résidé au Palais de l'Elysée. Cette salle de réception accueille aujourd'hui le Conseil des ministres tous les mercredis.  Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

Le salon des tapisseries

 Ce salon a été nommé d'après les trois tapisseries du XVIIe siècle et XVIIIe siècles qui y ont été installées à l'époque du président Félix Faure (IIIe République).Aujourd'hui, le salon est une salle d'attente. Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia  

Une antichambre de l'Elysée

Le Palais de l'Elysée compte deux antichambres qui permettent d'accéder au salon vert et au salon doré. On y trouve les portraits de présidents décédés de la Ve République.  Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

Le salon vert

 Le salon vert (qui doit son nom à sa couleur) est une salle de réunion.  Crédit photo : © Chatsam/Wikimedia

Autres diaporamas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet