Après lecture de cet article, il sera peut-être plus difficile pour vos amis de vous mentir. Des chercheurs ont enquêté sur la manière dont nous nous exprimons. Rapide, lente, saccadée… Notre diction en dit beaucoup de nous !
Pourquoi les menteurs parlent-ils plus lentement ?Istock

Sans nous en rendre compte, notre manière de nous exprimer en dit en fait long sur ce que nous voulons dire et sur ce que nous voulons cacher. C’est ce que conclut une enquête menée par des chercheurs européens et publiée dans la revue scientifique Nature et Communication. La manière que nous avons de parler porte un nom, la prosodie, que l’Encyclopédia Universalis définie poétiquement par "la musique du langage". Plus concrètement, cela s’entend à travers la variation du volume sonore, la vitesse du langage ou encore le fait d’accentuer certaines parties d’un mot.

Menteur : Peut-on le reconnaitre quand il nous parle ?

Si vous avez l'habitude de dire des bobards à vos proches, méfiez-vous donc de la manière dont vous parlez. On sait déjà qu'un menteur peut être percé à jour par ses mimiques ou des tics sur son visage. Sa diction peut aussi vous mettre la puce à l'oreille ! Aviez-vous remarqué que les menteurs avaient tendance à parler plus lentement que les autres ?

Une diction rapide et le fait d’insister légèrement sur le milieu d’un mot met ainsi en confiance notre interlocuteur, peut-on lire dans les colonnes du Parisien. Le débit régulier est alors un indicateur de fiabilité. Le fait qu’une personne parle sans éclat et en gardant un rythme constant nous mettrait donc dans de meilleures conditions. À l’inverse, nous serions plus méfiants face à un individu qui parle lentement en insistant sur la fin des mots.

Mais comment expliquer ces disparités dans la manière que nous avons de parler ? Il faut déjà rappeler que parler demande un effort à notre cerveau et même à notre corps. Le menteur, lui, doit en plus chercher à cacher au mieux possible son mensonge.

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.