Le journaliste, passé de RTL à Europe 1, a publié un billet sur son blog dans lequel il égratigne son ancien collègue et explique pourquoi il refuse de lui serrer la main.

La tension devait être palpable à RTL entre les journalistes Jean-Michel Apathie et Eric Zemmour… A en croire le billet que le premier a publié mardi sur son blog, les deux hommes ne sont pas près de se réconcilier.

Apathie s’étonne qu’il n’ait pas été condamné davantage par la justice

L’ancien chroniqueur du Grand Journal de Canal +, anciennement sur RTL et depuis sur sa rivale Europe 1, s’en prend dans sa tribune aux médias en général, à son ancienne station ensuite, comme pour mieux viser son éditorialiste controversé, Eric Zemmour. Aussi, Jean-Michel Apathie s’étonne que le journaliste du Figaro "n’a été que rarement poursuivi devant les tribunaux pour ses propos tenus dans le cadre de son métier de journaliste." Il s’étonne également que sa condamnation pour "provocation à la haine raciale" (pour avoir affirmé que "la plupart des trafiquants sont Noirs ou Arabes", NDLR) "n’a pas perturbé la carrière du journaliste, ni incité l’un de ses employeurs à prendre un peu de distance avec lui, du fait de sa condamnation."

Eric Zemmour, "un journaliste raciste"

Et le journaliste transfuge de prendre pour exemple la non réaction de son ancienne station quand Eric Zemmour, "emporté par un élan visiblement nourri d’un racisme assez caractérisé", a dénoncé "les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent." Pour Jean-Michel Apathie, les médias lui donnent la parole car il est "probablement la promesse d'audience ou de buzz, au motif inavoué que ce qui est un peu sale ne nuit pas aux recettes publicitaires, au contraire."

Publicité
L’ancien chroniqueur du Grand Journal poursuit en affirmant qu’Eric Zemmour "exprime cette part rance et noire de la pensée française", et même qu’il est "un journaliste raciste". Et le journaliste d’Europe 1 d’indiquer que, quoique "partisan de la liberté d’expression", il a "refusé de débattre avec Eric Zemmour sur l’antenne de RTL". "J’ai même, à partir de son odieuse chronique sur les « bandes qui dévastent et dépouillent » refusé de le saluer quand je le croisais dans la rédaction.", a révélé enfin le journaliste.

Vidéo sur le même thème : Laurent Ruquier tacle Eric Zemmour après ses propos sur les attentats

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité