Si vous voyagez souvent à l'étranger, vous êtes peut-être éligible au passeport “grand voyageur”. Mais en quoi consiste vraiment ce document, et comment l'obtenir ? On vous explique tout.
Passport "grand voyageur" : qui peut y avoir droit, et comment l'obtenir ?

En ce moment, de nombreux Français se démènent avec l’administration et ses délais astronomiques pour tenter de renouveler leurs papiers d’identité avant l’été.

Si vous avez besoin d’un nouveau passeport, un dispositif pourrait vous intéresser. Il s’agit du passeport “grand voyageur"

Selon la norme gouvernementale, le passeport français “classique” est composé de 32 pages : ce sont là que les douaniers apposent leurs timbres, que vous pouvez agrafer vos visas, permis de travail ou de séjour… 

Passeport grand voyageur : qui peut le demander ?

Mais il arrive souvent que ces feuillets ne suffisent pas, et qu’on se retrouve à court de place pour un nouveau tampon.

C’est à cela que sert le passeport “grand voyageur”. Il est, lui, composé de 48 pages, soit 16 de plus que la version standard. Il est donc spécialement conçu pour les Français qui voyagent beaucoup. 

Par exemple :

  • Les personnels navigants
  • Les personnes disposants d’une résidence secondaire à l’étranger
  • Les personnes ayant de la famille proche à l’étranger
  • Les baroudeurs en herbe et les passionnés et voyages

Passeport grand voyageur : comment l’obtenir ?

Pour demander un passeport “grand voyageur”, il suffit de vous rendre dans n’importe quelle mairie dotée d’une station d’enregistrement. Demandez à remplir le formulaire équivalent (vous pouvez également effectuer une pré-demande en ligne). Vous serez ensuite convoqué pour un rendez-vous, afin de vérifier vos empreintes et vos justificatifs. 

Car pour que votre demande soit valide, il faut non seulement présenter les mêmes documents que lors d’un renouvellement classique, mais il vous faudra aussi rédiger une sorte de lettre de motivation, expliquant pourquoi vous avez besoin du modèle “grand voyageur”. 

C’est ensuite au préfet de vous accorder, ou non, cette requête. Un passeport “grand voyageur” peut donc vous être refusé si elle ne semble pas justifiée.

“Par exemple, si vous demandez le renouvellement gratuit de votre passeport car toutes les pages sont utilisées, mais qu'il ne reste que 10 mois à courir, la demande peut être rejetée. Il est en effet peu probable que les 48 pages du passeport grand voyageur soient utilisées au cours des prochains mois.”, précise par ailleurs le site du gouvernement.

Le passeport “grand voyageur" coûte 87 euros, en timbre fiscal.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.