Mercredi 1er janvier, les pompiers ont retrouvé le corps d'une octogénaire, dans une maison incendiée. Ce vendredi 3 janvier, un homme de 31 ans, a avoué l'avoir tuée et démembrée. Il s'agit de son petit-fils.
Octogénaire démembrée en Haute-Vienne : ce que l’on sait du meurtrierIllustrationAFP

Un incendie et une macabre découverte. Dans un village de Haute-Vienne, le réveillon du nouvel an a tourné au drame. Vers 17h30, les pompiers ont été appelés pour un feu déclaré dans une maison d'un hameau isolé du village de Saint-Léonard de Noblat, à 20 km de Limoges. Une fois les flammes maîtrisées au sein d’une pièce et de la grange, les soldats du feu ont fouillé de fond en comble les lieux pour trouver l'occupante, une veuve de 80 ans. Ils ont retrouvé son corps démembré dans le congélateur, rapporte Ouest France.

Octogénaire démembrée : le petit-fils avoue le meurtre

Sur les lieux, les propos de son petit-fils, âgé de 31 ans, sont incohérents et incriminants. Il a donc été placé en garde à vue. Il a reconnu l'homicide volontaire et le démembrement du corps ce jeudi 2 janvier, dans la soirée, pour un mobile encore insondable, entre "préméditation" et "démence".Il semble le seul impliqué, a indiqué le substitut du procureur de Limoges, Xavier Pasturel.

Le jeune homme, sans antécédents psychologiques ou psychiatriques et inconnu de la justice, a une "personnalité complexe". Toutefois, après examen médical, son état n'était "pas incompatible avec une garde à vue", a précisé lors d'une conférence de presse le substitut du procureur de Limoges, Xavier Pasturel.

Il a été présenté ce vendredi à un juge d'instruction à Limoges. Que s’est-il donc passé, cette journée du 31 décembre, la veille d’une journée de fête familiale ? Le petit-fils avait-il prémédité l’acte ? L’enquête devra le déterminer.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Disparue il y a 18 ans, la police vient de retrouver son corps

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.