De nouveaux foyers de contamination au coronavirus sont apparus ces derniers jours. Les autorités ne sont pas inquiètes et estiment même que c'est positif. Explications.
Nouveaux clusters en France : pourquoi c’est "bon signe"AFP

Le Covid-19 est toujours présent sur le territoire. Le gouvernement l’a rappelé à plusieurs reprises avant, puis après le déconfinement, insistant sur l’importance des gestes barrière face au virus. Ces derniers jours, plusieurs foyers de contamination ont été découverts dans différentes parties de l’Hexagone, de quoi rappeler que le coronavirus était toujours là, malgré les beaux jours et l’été qui arrive.

Covid-19 : de nouveaux foyers de contamination

Les autorités sanitaires parlent de "cluster" en présence de cas groupés de personnes positives au Covid-19. Plusieurs régions sont concernées depuis le début du déconfinement. Quelles sont-elles ?

  • 8 clusters dans le Grand-Est
  • 1 cluster en Centre Val-de-Loire
  • 3 clusters en Ile-de-France
  • 3 clusters en Auvergne-Rhône-Alpes
  • 3 clusters en Occitanie
  • 3 clusters dans les Pays de la Loire
  • 3 clusters dans les Hauts-de-France
  • 2 clusters en Bourgogne Franche-Comté
  • 2 clusters en Bretagne
  • 2 clusters en Nouvelle-Aquitaine
  • 1 cluster en Provence-Alpes-Côte-d’Azur

De nombreuses questions se posent après ces différentes découvertes. Pourquoi tant de cas ont-ils été recensés si peu de temps après la fin du confinement ? Faut-il s’inquiéter d’un redémarrage rapide de l’épidémie sur le territoire ? L’existence de ces clusters signifie-t-il que les Français vont devoir être confinés une nouvelle fois ? Si l’ensemble de ces questions sont légitimes, les autorités sanitaires cherchent à rassurer la population. Selon elles, l’existence de ces clusters est un fait "positif" et même, un "bon signe". Explications.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.