Le grand philosophe André Glucksmann est décédé dans la nuit de lundi à mardi, à l’âge de 78 ans.

André Glucksmann s’est éteint. Le philosophe et essayiste s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi, à Paris, rapporte Le Monde. Il était âgé de 78 ans. On ignore encore les causes de son décès.

Né à Boulogne-Billancourt en 1937 dans une famille juive polonaise, André Glucksmann a d’abord connu les ravages de l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale avant de rejoindre, des années plus tard, les "nouveaux philosophes", un groupe créé dans les années 1970 en opposition au marxisme. La cuisinière et la mangeur d’homme, son ouvrage publié en 1975 et dénonçant ce courant s’est d’ailleurs vendu à des dizaines de milliers d’exemplaires.

Auteur d’une pensée en rupture avec le communisme, André Glucksmann s’est engagé dans plusieurs combats au nom des droits de l’homme. Il a ainsi demandé à Valéry Giscard d’Estaing d’intervenir en faveur des réfugiés vietnamiens du communisme, ou encore, a défendu l’intervention en Serbie à la fin des années 1990.

Publicité
Homme de gauche, il s’est peu à peu tourné vers l’atlantisme et a même soutenu la candidature de Nicolas Sarkozy en 2007. Il s’est finalement éloigné de lui après qu’il s’est rapproché de Vladimir Poutine.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité