À la plage, au marché, dans la rue... Quand faut-il porter son masque et quand peut-on le baisser ? Voici ce que vous pouvez faire - ou non - cet été en fonction des lieux.
Masque ou pas masque ? Le guide pour savoir quoi faire pendant ses vacances

Un vent de liberté souffle sur la France. Le masque n'est plus obligatoire à l'extérieur depuis le jeudi 17 juin, mais sous conditions. Le gouvernement a pris tout le monde de court mercredi dernier avec cette annonce, alors que la plupart des observateurs misaient sur le début du mois de juillet. Mais, comme l'avait expliqué Olivier Véran, il n'était pas question d'imposer le masque aux Français un jour de plus que ce qui était nécessaire. 

Covid-19 : les Parisiens baissent le masque

Cette décision s'explique par une baisse phénoménale des indicateurs épidémiques ces dernières semaines, malgré la présence du variant Delta en France. Taux d'incidence, de positivité, décès, admissions en réanimation... Les chiffres sont au vert et les niveaux de contamination extrêmement bas. Les Français peuvent donc souffler et certains ne se sont pas fait prier, aussi bien en province qu'à Paris. Le masque est baissé sous le menton, accroché au poignet ou tout simplement rangé au fond du sac, quelque chose qui n'était pas arrivé depuis presque un an. 

Bien sûr, la prudence reste de mise dans les lieux particulièrement fréquentés et il n'est pas question, pour le moment, d'enlever ce bout de tissu à l'intérieur. Si c'est un soulagement pour les Français, il peut être difficile de s'y retrouver entre port du masque obligatoire ou non. Vous avez peur de faire des erreurs cet été, de ne pas porter le masque où il faut ou de le mettre pour rien ? Découvrez, dans le diaporama ci-dessus, les lieux où vous pouvez l'enlever et ceux où vous devez le garder. 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.