Nadine Trintignant témoigne dans un documentaire sur la mort de sa fille. Elle évoque notamment ses disputes avec Bertrand Cantat.
Marie Trintignant : sa mère raconte ses derniers joursNadine Trintignant et sa fille Marie Trintignant en 2003AFP

Un témoignage poignant. Marie Trintignant est morte le 1er août 2003 d’un œdème cérébral à la suite des coups infligés par Bertrand Cantat quelques jours auparavant lors d’un tournage à Vilnius, en Lituanie. L’émission Enquête exclusive, diffusée sur M6, est revenue sur ce drame dimanche 24 novembre, diffusant notamment un extrait inédit d’une audition de Bertrand Cantat par des juges lituaniens. Quelques jours seulement après la mort de sa compagne, celui qui est alors chanteur de Noir Désir affirme que Marie Trintignant "est devenue très agressive" ce soir-là et qu’il est "rentré dans une colère noire". Il évoque également "de grandes claques", justifiant leur dispute par le fait que le couple "s’aimait trop".

Nadine Trintignant, elle aussi présente à Vilnius, a témoigné dans ce documentaire, revenant sur ce que sa fille lui a dit lors du dernier jour de tournage du téléfilm Colette. "Je suis sûre que le matin elle lui a dit que c’était fini. Il y avait tout le temps des disputes, il savait qu’elle ne l’aimait plus et elle le lui avait dit", explique-t-elle. Selon Nadine Trintignant, sa fille "était joyeuse" ce jour-là : "Elle m’a dit : ‘Je me sens libre’. Alors, est-ce qu’elle a repris sa liberté et c’est pour ça qu’il y a eu la suite ?".

"Je pense que pour la première fois de sa vie elle a eu peur"

Pourtant, selon la réalisatrice, quelque chose a basculé en fin de journée, alors que l’équipe célébrait la fin du tournage. "Elle a été joyeuse toute la journée, elle m’a dit qu’elle allait se changer pour le verre et elle n’arrivait pas. Je vais sur la route et je les vois qui revenaient tous les deux en s’engueulant et je me dis ‘Qu’est-ce qui se passe ?’. Et elle ne dit rien. Ce n’était pas son genre", explique Nadine Trintignant, concluant : "Je pense que pour la première fois de sa vie elle a eu peur".

La dispute entre Marie Trintignant et Bertrand Cantat aurait porté sur la jalousie de ce dernier et aurait été déclenchée par un texto de Samuel Benchetrit, ancien compagnon de la comédienne et père de son fils Jules. Une jalousie également évoquée dans le documentaire par la chanteuse Lio, qui affirme : "Ils étaient tout le temps à un mètre l’un de l’autre et dès qu’il y avait une personne dans l’équipe qui s’approchait, il la prenait dans ses bras". Bertrand Cantat a été condamné en mars 2004 à huit ans de prison par la justice lituanienne pour "meurtre commis en cas d’intention indirecte indéterminée".

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.