Des ossements, un sac à dos et des débris de vêtements ont été découverts non loin de Bagnols-sur-Cèze, où vivait Lucas Tronche. En attendant les résultats des analyses, qui confirmeront s'il s'agit ou non de l'adolescent disparu en 2015, le procureur de la République de Nîmes a évoqué les trois pistes qui demeurent.
Lucas Tronche : les 3 scénarios évoqués après la découverte d'ossements dans le GardAFP

Une réponse à six ans de mystère ? Le jeune Lucas Tronche a disparu le 18 mars 2015 en fin d’après-midi alors qu’il se trouvait dans sa commune de Bagnols-sur-Cèze (Gard). Adolescent bien entouré, apprécié par ses camarades et sans difficultés familiales connues, il n’a aucune raison de disparaître volontairement. Ce jour-là, il doit se rendre à un cours de natation avec son frère mais, laissant ce dernier partir devant lui, il n’arrive jamais à la piscine. Les fouilles lancées dans la foulée n’ont jamais permis de trouver la trace du jeune garçon.

Lucas Tronche : ce que l'on sait des ossements retrouvés

Une nouvelle découverte, annoncée jeudi 24 juin par le procureur de la République de Nîmes, pourrait enfin apporter des réponses à sa famille. Des ossements, un sac à dos et des débris de vêtements ont été retrouvés dans sa commune d’origine, non loin de son domicile. "Des examens médico-légaux, et si possible génétiques, des ossements seront réalisés", a précisé le magistrat, indiquant que le sac retrouvé était "similaire à celui de Lucas Tronche".

"Il y a un certain nombre d’éléments de vraisemblance permettant de penser que l’on a peut-être retrouvé la trace de ce malheureux enfant et qu’on a peut-être des débris humains qui correspondraient à son corps", a ajouté le procureur Eric Maurel. La découverte de ces ossements – s’il est confirmé qu’il s’agit bien de Lucas Tronche – permettra-t-elle de savoir enfin ce qu’il s’est passé en mars 2015 ? Accident, suicide… Trois hypothèses sont désormais sur la table pour expliquer sa disparition.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.