Après 26 ans d'antenne, TF1 stoppe la diffusion de la série. Annie Duperey en a profité pour tacler la chaîne...  
AFP

Arrêt d'Une famille formidable : Annie Duperey dénonce les "impératifs" de TF1  

Coup dur pour les fans de la série "Une famille formidable". Ce samedi 27 octobre, TF1 annonçait la diffusion de la 15ème et ultime saison du feuilleton. Si Bernard Le Coq a immédiatement confié les dessous de cette décision, l'actrice Annie Duperey, qui interprète Catherine Beaumont depuis 26 ans, a fait quelques confidences au Parisien. La mère de Sarah Giraudeau est loin d'être tendre avec TF1, qu'elle tacle sévèremment. 

"Depuis quelques années, il y a certains impératifs absolument catastrophiques pour notre série. On nous a expliqué que les temps avaient changé et qu’il fallait rester dans le mouvement. Donc, au lieu de faire une série tous les deux ou trois ans, ce qui nous permettait de nous renouveler, de trouver des sujets, l’impératif de TF1 a été : Tous les ans ou rien. Et là, ce rythme était intenable", a affirmé l'actrice. "J’avais peur de lasser les téléspectateurs", poursuit-elle. "Je me disais 'ils vont arriver à nous flinguer alors qu’on n’a pas réussi à nous tuer en 25 ans'. Et de fait, c’est exactement cela". 

Quant au départ de Bernard Lecoq - qui a souhaité partir après la mort du créateur de la série -  Annie Duperey dit saluer son choix : "Bernard a été très courageux. Après, on m’a demandé si je voulais continuer sans lui et j’ai dit que c’était impensable".

A lire aussi : "Les Feux de l’amour" : il quitte la série après 40 ans à l'écran

Arrêt d'Une famille formidable : de nouveaux projets pour Annie Duperey

Néanmoins, Annie Duperey ne perd pas espoir quant à un possible retour de la famille Beaumont. "Peut-être que la chaîne ne serait pas d’accord mais je pense que l’on pourrait revenir dans trois ou quatre ans. Nous sommes une troupe, j’espère que nous ferons un film ou une série sur ce qu’ils sont devenus."

Aussi, l'actrice de 71 ans souligne que cette fin de tournage sera l'occasion pour elle de s'adonner à d'autres loisirs. "Cet arrêt me laisse du temps pour d’autres projets, au cinéma et puis j’ai un livre de photographies qui sort, une exposition et bientôt une lecture au théâtre Edouard-VII. Je n’aurai pas le temps d’avoir le spleen."

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.