Œuvres d'art aux prix exorbitants, budget colossal de cartes de vœux, équipements futiles… L'argent public est parfois utilisé pour des dépenses inutiles. Florilège des gaspillages financiers effectués par les élus.
Les pires dépenses des mairesIllustrationIstock

Les élections municipales approchant, l’heure est au bilan. Endettement, autofinancement, montant des impôts locaux… Les actions menées par votre maire vous ont-elles convaincues ou au contraire déçues ? Selon l’audit des finances publiques réalisé par l’Institut Montaigne, en partenariat avec Les Echos, les dépenses dans les plus grandes villes ont majoritairement diminué entre 2014 et 2018.

En revanche, l’endettement de la plupart des métropoles a augmenté.

Au sein des villes, "on constate dans l'ensemble depuis trois ans une dynamique de maîtrise" de la gestion de la dette, analyse Victor Poirier, directeur des publications du think tank. Sur la période 2014-2018, celle-ci a reculé dans la majorité d'entre elles (+ de 20% à Nantes ou Montpellier). Nice "semble avoir fait du désendettement une priorité", note aussi l'Institut Montaigne.

Pires dépenses des maires : de l’argent public jeté par les fenêtres ?

Toutefois, il arrive quelquefois que l’argent public soit littéralement gaspillé. L’ouvrage de Jean-Baptiste Léon, Le livre noir des gaspillages 2019 (Contribuables Associés), en témoigne. Grâce à son "enquête au cœur de la gabegie, du clientélisme et de l’incompétence enquête", le directeur des publications de Contribuables Associés "dresse le tableau de 100 gaspillages emblématiques qui ont coûté des milliards d’euros aux Français".

Quelles sont alors les pires dépenses inutiles effectuées par les élus lors de la dernière mandature ? Preuve d’amour aux habitants coûtant plusieurs centaines de milliers d’euros, équipements inutiles… En voici quelques exemples, compilés par Capital.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : Une amende record pour avoir nommé trop de femmes

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.