A partir du 1er janvier, il sera interdit de se chauffer grâce à un feu de cheminée en Ile-de-France. Une mesure censée lutter contre la pollution aux particules fins mais qui soulève déjà des critiques.

Adeptes du feu de cheminée, si vous habitez en Ile-de-France il vous faudra bientôt oublier les longues soirées au coin du feu. Selon les informations de France 3, le 1er janvier prochain une nouvelle restriction entrera en vigueur, interdisant de se chauffer au moyen d’un feu de cheminée. Une mesure qui peut sembler quelque peu surprenante et qui aurait pour objectif de réduire la pollution aux particules fines dans cette région. Et donc, à plus long terme, de lutter contre les cancers dont ces particules augmentent le risque.

Seuls les inserts et certains poêles autorisés

En tout, 125 000 familles devraient être concernées dans 435 000 communes. Concrètement, seuls les foyers dits "ouverts" seront visés par cette mesure. Les inserts et certains poêles à bois seront quant à eux toujours autorisés.

Et même si selon les autorités citées par France 3, les feux de bois seraient responsables de 10 à 30 % des émissions de particules fines, plusieurs voix se sont d’ores et déjà élevées pour dénoncer cette interdiction. Parmi elles, figurent notamment des sociétés de ramonage. "J'ai 2.300 clients, notamment autour du golf de Saint-Nom-la-Bretèche, mais aussi du côté des Mureaux. Ceux-là utilisent la cheminée pour se chauffer et n'ont pas d'argent pour s'équiper d'un insert", a déploré un ramoneur au Figaro.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.