En fuite depuis jeudi dernier après avoir arraché son bracelet électronique, le violeur récidiviste domicilié à Nancy aurait été aperçu ce lundi dans une université de Metz. L'information a été confirmée ce mardi par la police de Nancy.

Recherché par la police dans la région de Nancy, un violeur récidiviste en fuite aurait été aperçu par au moins deux personnes sur le campus du Saulcy, à Metz, rapporte Le Figaro. Le délinquant de 48 ans s’était volatilisé après avoir brisé son bracelet électronique.

Selon le quotidien, deux étudiantes auraient vu le fuyard dans les toilettes de l’université, ce lundi. Les témoins ne l’ont reconnu que plus tard, après avoir vu la photo de l’individu diffusé vendredi dernier par le parquet de Nancy.

Face au danger que représente ce violeur en série, la police a appelé à la prudence. Toutefois, les enquêteurs indiquent qu’il ne s’agit que d’une piste parmi d’autres. Une quinzaine de signalements auraient été transmis aux forces de l’ordre depuis l’appel à témoin.

Le récidiviste a été condamné à 20 ans de prison en 2001 pour viols sur mineurs avec menace d’une arme. Depuis décembre dernier, l’homme avait été placé sous surveillance judiciaire avec bracelet électronique pendant 45 mois. En outre, le fuyard recevait des injections pour contrôler sa libido.

Vidéo sur le même thème : Nancy: le parquet diffuse le signalement d'un violeur récidiviste en fuite - 14/06

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !