Un vrai cauchemar ! Les passagers d'un vol en partance pour Hawaï ont eu la frayeur de leur vie à bord de l'avion. 
IllustrationAdobe Stock

Le calvaire des passagers d’un vol vers Hawaï : une photo très inquiétante

Ce vendredi 31 août, les 256 passagers d’un vol reliant Oakland (Californie) à Kahului (Hawaï) ont failli ne pas décoller. En effet, l’avion a eu une heure et demi de retard. La cause ? Une quinzaine de passagers ont eu la mauvaise surprise de recevoir au même moment la même photo sur leur portable.

Ce cliché très inquiétant montre un enfant allongé sur le bitume, visiblement mort et entouré par les plots jaunes de la police scientifique. Alerté, le capitaine a donc décidé de rester sur le tarmac. Il a également choisi de reporter le décollage, le temps de faire la lumière sur cette étrange coïncidence.

Une fois sur place, la police a finalement découvert que la photo venait en fait d’une jeune fille. Elle a envoyé l'image à sa mère via l’application AirDrop, qui permet de partager des fichiers avec tous les appareils iPhone présents aux alentours. La jeune fille a accidentellement envoyé cette photo à tous les modèles de l’avion. 

Après quelques explications avec les membres du bureau du Sheriff du comté, la mère et la fille ont indiqué que l’enfant mort était en fait un mannequin. La scène de crime était une reconstitution faite lors d’un cours de biologie. Elles se sont excusées auprès des voyageurs et de l’équipage mais ont été contraintes de quitter l’appareil, indique BuzzFeed. Elles ont été assignées à un autre vol.

A lire aussi: Indonésie : un adolescent survit à un terrible crash d'avion

Le calvaire des passagers d’un vol vers Hawaï : des péripéties en série

Après avoir pu enfin quitter le sol californien, l'avion a été le théâtre d'une nouvelle péripétie. De nombreux voyageurs se sont mis à tousser.

"J'ai vite réalisé que ce n'était pas qu'une seule personne qui toussait, mais qu'elles étaient nombreuses", explique Nicholas Andrade, un des passagers à l’Associated Press (agence de presse anglophone)."D'un coup, tout le monde toussait et nous aussi. Les membres de l'équipage et les passagers se sont alors couvert leur visage. Les gens ont paniqué", déclare-t-il.

En tout c’est une quarantaine de personnes qui ont dû être mises à l’écart des autres, à l’arrière de l’appareil, pendant que l’avion survolait l’Océan Pacifique. Un passager avait en sa possession un spray au poivre, b ien que cela soit interdit et passible d’une amende de 1 730 euros.

Le gaz a été libéré durant le vol. Une enquête a été ouverte pour en apprendre plus sur les raisons de cet incident et savoir si le contenu de l'aérosol au poivre a été délibéremment vidé dans l'appareil. 

Sur l'intégralité de l'appareil 15 passagers, dont 3 membres du personnel, ont dû être hospitalisés dès leur arrivée à Hawaï.

Vidéo : Le moteur d'un avion explose, une passagère aspirée en plein vol

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.