Le PS alarmé par les stages commando soutenus par Alain Soral ©Capture d'écran (breackcover)
Les stages commando dont Alain Soral fait la promotion sur son site alarment les dirigeants du PS. Ces derniers ont fait part de leurs inquiétudes dans un communiqué publié ce mercredi sur le site du parti.

©

 Révélé ce mercredi 6 août par Le Canard Enchaîné, l’organisation de stages commando "via le site ‘Egalité et réconciliation’ " inquiète les dirigeants du PS. Et pour cause, ce site est celui du polémiste d’extrême-droite Alain Soral. Le PS a publié un communiqué sur internet faisant part de son "inquiétude" et de sa "surprise". "Le Parti socialiste appelle les pouvoirs publics à la plus grande vigilance", conclut le communiqué.

Publicité
Publicité

Les stages, organisés par l’association Prenons le maquis, jouissent d’une vitrine et de publicités sur le site d’Alain Soral que Le Canard qualifie de "national-socialiste assumé". 

Sur son propre site, l’association propose "de renouer avec des connaissances basiques que des décennies de consommation effrénée et de modernité nous on fait oublier : dormir en pleine nature, allumer un feu, résister aux intempéries". Le tout pour 200 euros le week-end, rappelle tout de même le journal satirique.

Une vidéo de promotion, débusquée par les journalistes du Canard sur Egalité et Réconciliation, montre toutefois que l’association propose des stages parfois plus musclés qu’un simple "retour à la nature". En effet, on y voit des hommes aux crânes rasés se livrer à des entrainements commando, parfois à mains nues, parfois armés d’un couteau ou d’un révolver. La vidéo montre également les participants apprendre le secourisme et faire des feux de camps dans la forêt de Fontainebleau. Les images ont depuis été retirées de la plateforme vidéo du site, indique l’AFP.

Dans un communiqué de l’association Prenons le Maquis, l’équipe associative explique avoir appris "avec stupeur" que le PS qualifiait les stages proposés de "paramilitaires". Selon ces derniers, les formations offertes sont basées "sur le concept de Citoyen Responsable". 

Les organisateurs énoncent ensuite points par points les différents objectifs du stage : apprendre "les premiers soins d’urgence", savoir se défendre en cas d’agression, et "reconstruire des relations saines avec la communauté des autres citoyens" gangrénée par l’individualisme.

 De son côté, le PS "s'émeut de voir ce mouvement idéologiquement violent et politiquement d'extrême droite organiser des stages d'entrainement dans la forêt de Fontainebleau".

Vidéo sur le même thème : quand l'extrême droite organise des stages commando