Dans cette macabre ferme, des cadavres pourrissent librement en plein air. D'autres, sont stockés dans le coffre de voiture... pour les besoins de la science. L'endroit, sécurisé par une importante grille, est d'ailleurs tenu secret.

En Australie, il existe une ferme d'un genre un peu particulier. Certaines exploitations cultivent les tomates ou les carottes, ici on cultive des cadavres humains !

L'Australian Facility for Taphonomic Experimental Research (AFTER) est la seule ferme de cadavres de l'hémisphère Sud, nous apprend Sciences et Avenir. Dans ce lieu étrange, dont la localisation exacte est tenue secrète, révèle le journal australien Lateline, on étudie les processus de décomposition du corps humain.

Protégés des charognards par des cages, des corps humains se décomposent. Certains sont posés à même le sol, d'autres enterrés dans des tombes peu profondes. D'autres encore sont même placés dans des coffres de voiture ! Hommes, femmes, enfants, tous les âges sont malheureusement représentés. Certains cadavres sont relativement récents, ils sont alors gonflés et très pâles. D'autres, plus anciens, s'apparentent à de véritables momies : noircis, suintants, désarticulés, dévorés par la vermine, tombant parfois en lambeaux de peau ressemblant à du vieux tissu.

Les cobayes de cette ferme sont des corps non-réclamés auprès des morgues, ou appartenant à des donneurs.

Ferme des corps : améliorer la médecine légale et "envoyer des criminels en prison"

L'idée est de permettre une meilleure compréhension de l'évolution du corps humain après la mort. Les scientifiques développent des techniques pour mieux déterminer l'âge ou le sexe des cadavres, ou encore la dâte de leur décès. Le but est de faire progresser la médecine légale (autopsies) afin de faciliter le travail de la police.

Interrogé par Vice sur les difficultés liées à son travail, le docteur Daniel Wescott, qui travaille dans une ferme des corps au Texas, relativise : "je participe à envoyer des criminels en prison".

Outre l'Australie, on compte en effet plusieurs fermes des corps à travers le monde. Deux au Texas, une dans le Tennessee, dans l'Illinois, en Caroline, au Royaume-Uni... Des projets sont également à l'oeuvre dans d'autres pays. L'Inde envisage ainsi la création d'une ferme des corps près de Bombay.

Les fermes de cadavres sont parfois le lieu de découvertes inattendues. Selon Sciences et Avenir, l'institut AFTER a récemment établi que le corps humain continuait à bouger près d'un an après sa mort. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.