Pas d'eau, pas d'électricité, pas de fosse septique et des cadavres d'animaux partout. C'est une découverte particulièrement sordide qui a été faite dans une ferme de l'horreur à Toulouse.
Crédit : Un refuge Un coeur

Ferme de l’horreur à Toulouse : les premiers indices

Un paysage sordide, mêlé à une odeur putride. Dans une ferme des Pyrénées-Orientales, non loin de la commune de Bompas, des bénévoles sont tombés sur ce qu’ils ont baptisé par la suite de ferme de l’horreur.

Tout est arrivé un peu par hasard. Les membres de l’association Un refuge un cœur, qui vient en aide aux animaux, se  rendaient dans les environs après un signalement de maltraitance à l’encontre d’un cheval. Sur le chemin, ils tombent sur la ferme et plusieurs détails les alertent. Tout d’abord les bâtiments peu solides, faits "de bric et de broc", rapporte la version Occitanie du site Actu.fr. Un local croisé en route les accompagne plus longuement sur le terrain. Les découvertes sordides s’enchaînent alors…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.