Prenez garde lorsque vous ouvrez vos boîtes de conserve ! Un couple girondin a eu la triste surprise de découvrir un serpent au beau milieu des haricots.
IllustrationIstock

Serpent aux haricots verts : un repas un peu spécial

Si vous allez chez Leader Price, ne vous ruez pas sur les produits en conserves. Alain et Bouchra Pradal ont eu la malchance de découvrir la moitié d’un corps de serpent dans une boîte de conserve, ce mardi. Habitants Villandraut, en Nouvelle-Aquitaine, ils racontent au Républicain de Langon avoir découvert le reptile alors qu’ils préparaient leur déjeuner.

C'est en vidant la boîte, après en avoir lavé le contenu, que Bouchra découvre le cadavre de couleur noir. Affolée, elle appelle son mari, qui constate avec elle qu'un serpent mort se trouve bel et bien au milieu de la poêle. "Il a sans doute cuit à l’usine avec les haricots", conclut-il. 

A lire aussi : Pas le temps de faire vos courses ? Vos voisins pourraient bientôt les faire pour vous !

Un serpent dans une boîte d’haricots verts : le mystère Leader Price

La boîte en question a été achetée au Leader Price de Langon, le 10 juillet dernier. "C’est la première fois que ça m’arrive", explique Christophe Pluviaux, directeur du magasin, qui assure avoir retiré toutes les boîtes des rayons "par précaution". Il dit avoir alerté sa direction afin que le reste des lots soit enlevé de tous les magasins Leader Price de France.  

La famille Pradal, dégoûtée par cette trouvaille peu alléchante, s’est résignée à ne manger que quelques patates pour leur déjeuner. De son côté, la maman n’a "rien avalé de la journée", comme le rapporte le quotidien local, non sans se demander comment le reptile a pu "entrer dans la boîte".

La conserve et sa surprise ont été envoyés à un laboratoire pour des analyses approfondies.

 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Pomme de terre : comment les producteurs vous arnaquent

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.