La maire de Paris assure de son côté avoir déboursé 17 000 euros pour faire venir le chanteur qui a interprété une chanson en hommage aux victimes des attentats du 7 janvier 2015. 

L’icône de la chanson française a-t-elle touché de l’argent pour venir chanter une chanson en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, en janvier 2015 ?

Selon la Lettre de l’Expansion, le chanteur Johnny Hallyday aurait en effet touché 30 000 euros pour venir interpréter le 7 janvier dernier sa chanson Un dimanche de janvier, place de la République à Paris.

"Le chiffre correspond essentiellement à des dépenses techniques"

S’il on en croit les informations contenues dans le numéro du 18 janvier de la Lettre de l’Expansion, qu’un internaute a postées sur Twitter, "la star n’a pas réclamé de cachet : le montant couvre le déplacement depuis Los Angeles pour lui et Laetitia [sa femme, Ndlr] ainsi que les prestations d’un coiffeur et d’un maquilleur."

Publicité
Interrogé par Le Progrès, Matthieu Lamarre, responsable presse de la mairie de Paris, assure que "le coût pour la mairie a été de 17 000 euros. Le chiffre correspond essentiellement à des dépenses techniques : la scène, le câblage, les techniciens. Le reste - le déplacement du chanteur notamment - a été réglé par ses soins ou par sa maison de production".

Vidéo sur le même thème : Attentats de janvier : l'hommage aux victimes de Johnny Hallyday 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité