Décédé ce vendredi à l'âge de 77 ans, le pionnier du rock français aurait visiblement choisi, avant de mourir, de léguer une chose inestimable à ses trois enfants. 

Lorsque l'on marque l'Histoire de la chanson française avec un tel panache comme Jacques Higelin, il est difficile de quitter la scène de l'existence sur la pointe des pieds. Et pour cause, ce fils de cheminot, qui a grandi au sein d'une famille de musiciens, a, très tôt, décidé de transmettre à ses trois enfants (Arthur H, Kên et Izïa Higelin), un bien que quantité de curieux qualifieraient de particulièrement précieux : le talent.

Joue-la comme Higelin

De fait, tel que le rappelle Le Figaro, l'interprète de "Tombé du ciel" a toujours mis un point d'honneur à valoriser les aptitudes et prédispositions de ses trois enfants. S'il était, depuis plusieurs décennies à la tête d'une famille d'artistes, c'est bien parce qu'ils les avait encourager bec et ongles dans leurs carrières artistiques respectives. C'est ainsi que l'aîné du trio, Arthur H, est devenu musicien, chanteur, peintre et illustrateur. Sa voix grave est, aujourd'hui, facilement reconnaissable. Kên Higelin, son demi-frère, a lui aussi, percé, mais dans le cinéma. Il est devenu réalisateur, acteur et metteur en scène. La petite dernière, Izïa Higelin, née en 1990 s'est, quant à elle, fait connaître en tant qu'actrice, parolière, auteure, compositeur et interprète de musiques rock. A eux trois, ils incarnent une nouvelle génération d'artistes et s'inscrivent dans la juste continuité de la talentueuse avenue empruntée par leur père jusqu'à sa mort.

Sur la scène, tu monteras

Publicité
Il faut dire que, dès leur plus jeune âge, les enfants Higelin ont été initiés à l'art de la scène. A cinq ans, Arthur H prêtait sa voix au titre "Tiens, j'ai dit tiens" sorti au début des années 70. Kên, de son côté, poursuit Le Figaro, se glissait dans la peau du Petit Prince pour le titre "Dans mon aéroplane blindé". Quant à Izïa, elle héritait, entre autre, d'une balade fredonnée par son père tout simplement intitulée "Ballade pour Izïa" avant de monter, quelques années plus tard, pour la première fois sur scène aux côtés de son père alors qu'elle n'avait que 7 ans.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Héritiers

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité