Une vidéo de prévention routière publiée en juillet dernier par la gendarmerie de Gironde culmine aujourd'hui à plus de six millions de vues. Un record dont les gendarmes ne sont pas peu fiers. 

Excédés par le comportement de certains automobolistes aux ronds-points, les gendarmes de Gironde ont publié le 9 juillet dernier sur leur compte Facebook une vidéo intitulée "Les ronds-points : pour ceux qui n’ont (toujours) pas compris…". Une chose est sûre : ils ne s'attendaient pas à un tel buzz. En quelques mois, la vidéo a déjà été vue plus de 6 millions de fois et comptabilise près de 20 000 mentions "J’aime".

A lire aussi - Accidents de la route : l’heure d’hiver augmente le risque de mortalité

Le premier étonné de ce succès a été le colonel Ghislain Réty. "Je ne sais pas comment la majorité des internautes s'est retrouvée sur notre page mais visiblement, il y a de très nombreux automobilistes qui ne savent pas prendre un rond-point", a-t-il ironisé lors d’une interview accordée à Metronews mercredi. En septembre, le colonel avait déjà publié une vidéo du même type sur la priorité à gauche. Une vidéo qui n’a pourtant pas rencontré le même succès. "Elle comptabilise plus de 19 000 vues…, a-t-il déploré. Les conducteurs doivent certainement rencontrer moins de difficultés" sur les priorités.

La gendarmerie de Gironde, "une référence en la matière"

Réalisée dans le cadre de "La minute de la sécurité routière", une campagne de prévention, la vidéo sur les ronds-points dure seulement 54 secondes. En ce laps de temps, elle rappelle les règles à respecter, et le tout de manière ludique. Un exploit dont la gendarmerie nationale serait plutôt fière selon le colonel Réty : "Elle regarde la page de la gendarmerie de la Gironde. C'est devenu une des références en la matière".

En vidéo sur le même thème - La vidéo de la gendarmerie de Gironde sur les ronds-points

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.