Deux jeunes marseillaises de 17 et 18 ans écrouées pour proxénétisme. Elles sont soupçonnées d'avoir forcé une jeune majeure déficiente mentale à se prostituer.
Frappée et prostituée de force : une jeune déficiente mentale a vécu un calvaireIllustrationIstock

Les faits auraient débuté mi-août, à Marseille. Deux jeunes filles de 17 et 18 ans se sont improvisées "maquerelles". Elles auraient en effet forcé une adolescente déficiente mentale âgée de 18 ans à se prostituer sur le Jarret (5ème arrondissement). Après ses passes, la jeune victime devait rejoindre ses deux "protectrices" afin de leur remettre l’argent, rapporte un enquêteur au quotidien régional La Provence.

La victime, à bout, est finalement parvenue à se refugier à l’accueil de la gare Saint Charles de Marseille. Elle a ensuite pu déposer plainte et raconter aux policiers de la brigade de répression du proxénétisme de la PJ de Marseille le calvaire qu’elle subissait depuis une dizaine de jours de la part de ses deux proxénètes.

Frappée et prostituée de force : "si elle râlait, elle prenait des coups"

"Si elle râlait sur les passes, elle prenait des coups. On est vite passé du grand amour au petit calvaire", précise la même source proche de l’enquête.

Les deux adolescentes ont été arrêtées jeudi 24 août et mises en examen pour "proxénétisme aggravé". Elles ont été écrouées.

D’autres adolescents de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, sont accusés de faits similaires. Selon Le Parisien, les affaires de prostitution de jeunes filles mineures explosent depuis quelques années dans ce département. D’ailleurs depuis trois ans, le parquet de Créteil a désigné un référent pour suivre ces événements de près. Il semblerait qu’un réseau de prostitution se soit monté.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : Faveurs contre logement : une nouvelle forme de prostitution ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.