L'été 2021 sera-t-il aussi insouciant qu'en 2020 ? Interrogé par plusieurs lecteurs du Parisien, le professeur Alain Fisher a évoqué la fin des gestes barrières et même avancé une date... Pour laisser tomber son masque.
Fin du masque, vaccination… À quoi l'été va-t-il ressembler ? IllustrationAFP
Sommaire

L’été 2021 sera-t-il aussi insouciant que le précédent ? Il y a un an, les Français s’apprêtaient à se déconfiner après deux mois chez eux et attendaient les beaux jours avec impatience. Le scénario se répète cette année après la levée des restrictions de circulation lundi 3 mai, mais l’optimisme n’est plus le même. Les indicateurs ont entamé une baisse certaine, mais les niveaux de contaminations restent élevés, ce qui inquiète de nombreux médecins et épidémiologistes. La campagne de vaccination s’accélère, mais ira-t-elle aussi vite que la levée des restrictions ?

Vacances d’été : comment sortir de l'épidémie ?

Le professeur Alain Fisher est le "Monsieur vaccin" du gouvernement et donc responsable de la stratégie vaccinale française. Ancien pédiatre à l’hôpital Necker, il a accepté de répondre aux questions de plusieurs lecteurs du Parisien, notamment sur les prochains mois. Pour lui, la sortie de crise passe nécessairement par l’accélération de la campagne vaccinale et donc par la volonté de chacun : "Si tout le monde y met du sien, des politiques aux professionnels de santé à la population, on devrait y parvenir", a-t-il affirmé.

"Pour sortir de cette épidémie, le système repose sur deux pieds : celui de la vaccination et celui des mesures physiques et de distanciation. Toutes les études montrent que si on fait l’un sans l’autre, on ne s’en sort pas", a ajouté le professeur Alain Fischer. Il a surtout laissé entrevoir un espoir, celui d’un retour à la normale "d’ici la fin de l’été". Que faut-il donc attendre des mois de juillet et août 2021 ?

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.