Ecouter l'article :

Après son évacuation, Alain avait été admis dans une clinique de Haute-Garonne. France 3 Occitanie est allé à sa rencontre.
Evacuation d’Alain, 300 kilos : comment va-t-il aujourd’hui ?Alain, chez lui, quelques semaines avant son évacuation.AFP

Son histoire avait ému la France entière il y a seulement quelques mois. Alain, un habitant de Perpignan (Pyrénées-Orientales), avait fait la Une des journaux au mois de décembre 2020 grâce à l’appel au secours de son frère. Cet homme de 53 ans, qui pesait alors 300 kilos, vivait reclus dans son appartement depuis cinq ans, dans l’impossibilité de sortir en raison de son poids. Son évacuation avait nécessité d’importants moyens techniques, mais lui avait permis d’être hospitalisé au sein d’une clinique spécialiste dans le traitement de l’obésité, près de Toulouse (Haute-Garonne). 

"Je suis très content, c'est une nouvelle vie"

Comme l’explique France 3 Occitanie, Alain présentait alors un très mauvais état de santé, combiné à une grande détresse psychologique. Cela fait désormais deux mois que le quinquagénaire vit à la clinique, où il est suivi par des nutritionnistes, des kinésithérapeutes et des psychologues. En huit semaines, Alain a perdu près de 100 kilos ! Il peut désormais se lever, avec l’aide de trois personnels soignants, précise la chaîne de télévision.

Rien n’est gagné pour autant et Alain va encore rester plusieurs mois dans cette clinique, car le chemin est long. Selon France 3 Occitanie, "le quotidien d’Alain est fait désormais de repas équilibrés, de groupes de paroles et de séances de kiné pour retrouver de la mobilité". Alain a pour objectif de pouvoir remarcher très bientôt, même si la tête lui tourne toujours un peu lorsqu’il se lève. "Je suis très content, j’espère que je vais continuer à perdre du poids. C’est une nouvelle vie", conclut-il auprès de France 3 Occitanie.

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.