Jeudi soir, plus de 10 000 personnes se sont réunies au Palais Royal à l’occasion du 27ème "dîner en blanc". Près de 4000 dissidents se sont donné rendez-vous en même temps aux Jardins des Tuileries.

La 27ème édition du "dîner en blanc" au Palais Royal

© AFP

© AFP

Jeudi soir, après un jeu de piste dans les rues de Paris, les participants ont appris au dernier moment le lieu du "dîner en blanc". Plus de 10 000 personnes tout de blanc vêtues se sont retrouvées dans au Palais Royal sans aucune autorisation apportant tables, chaises et de quoi manger. Tandis qu’un groupe de dissidents a organisé au même moment un dîner similaire aux Jardins des Tuileries, réunissant entre 3000 et 4000 personnes. Ces dîners non-autorisés existent depuis 1988 et ont lieu à chaque édition dans des lieux insolites comme la place de la Concorde, le parvis de Notre-Dame ou encore les Champs-Elysées. Comme le veut la tradition, les participants font tourner leur serviette pour marquer le début des festivités. Il ne s'agit pas d'un pique-nique mais d'un dîner chic et mondain où les assiettes en plastiques sont prohibées. Une fois le repas terminé, les participants sont tenus de tout remettre en ordre, ce qui explique la tolérance des autorités à l’égard de cet événement. Le concept s’est exporté à l’étranger, il en existe désormais dans 20 pays et 50 villes dont New York, Bombay ou encore Copenhague.

Publicité
Publicité