Elise Lucet est l’une des journalistes les plus connues du PAF et notamment pour ses interviews. L’ancienne présentatrice de France 3 a une façon bien à elle de les préparer.

"Tous les vendeurs et agents de sécurité (…) ont mis au moins dix minutes à se détendre et à comprendre que je venais simplement en tant que mère de famille". Cette anecdote qui s’est déroulée dans un magasin d’informatique et racontée par Elise Lucet elle-même dans Télé 2 Semaines, illustre bien l’image qu’a la journaliste et présentatrice de Cash Investigation.

Au fils des ans, mais surtout de travail, cette native de Caen a su se construire une réputation de farouche enquêtrice. Quand bien même l’étiquette de "justicière du PAF' ne lui plaît guère, nombreux sont les patrons et responsables qui se sont cassés les dents en interview. Ces dernières ne se font pas sans une petite recette maison, dont la journaliste mais aussi ses équipes ont le secret. "La grande force d’Elise, c’est qu’elle travaille plus que les gens qu’elle interviewe", explique Laurent Richard, co-créateur de Cash Investigation dans Le Monde.

Ce travail de préparation est aussi assuré par son équipe, pugnace, ainsi que le précise la journaliste star de l’émission : "Nous demandons toujours une interview en bonne et due forme. Nous relançons plusieurs fois car nous avons la chance d’avoir beaucoup de temps devant nous. Ce n’est qu’en dernier recours que j’interviewe un patron ou un politique dans un lieu public où il ne m’attend pas".

Oreillette et entraînement

Outre sa grande capacité de travail, la présentatrice sait se mouiller. Ainsi, comme le raconte Le Monde, une fois les entretiens et interviews décrochés, Elise Lucet s’entraîne face à un autre journaliste, "un traitement de candidat à la présidentielle à la veille du grand débat d’entre-deux-tours", commente le journal du soir.

Pendant les entretiens, Elise Lucet peut aussi compter sur son équipe, ainsi que le révèle également Laurent Richard : "elle a une oreillette, comme le présentateur d’un JT, et les personnes qui ont travaillé sur le sujet lui font du fact-checking en direct, pour repérer les failles dans le discours de son interlocuteur".

Publicité
De ce travail, résulte souvent des séquences qui buzzent et entraînent aussi des critiques. Elise Lucet et on son équipe restent philosophe. "Il y a des modes. En ce moment, c’est de nous présenter comme des gauchistes. Pendant longtemps, on nous a dit qu’on était populistes et qu’on allait faire monter le FN", confie le rédacteur en chef Emmanuel Gagnier. En attendant, l'audience ne faiblit pas, la soirée au cours de laquelle a été diffusé le documentaire Produits laitiers : où va l'argent du beurre, a rapporté 16% de parts d'audience à France 2.

Vidéo : Poursuites contre l'émission Cash investigation : "On peut déranger à partir du moment où on fait de l'investigation"


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité