Emmanuel Macron a annoncé la mise sous cloche du pays pour une durée de quatre semaines. Les mesures mises en place feront-elles baisser l'épidémie aussi vite ?
Durée du confinement : un mois sera-t-il suffisant ?Istock

Quatre semaines sous cloche. Emmanuel Macron a annoncé mercredi 31 mars un confinement aménagé de quatre semaines pour l’ensemble de l’Hexagone, le portant à six semaines pour 16 départements concernés depuis le 20 mars, cinq semaines pour ceux qui ont basculé le 27 mars dernier. Dans le détail, les restrictions en vigueur sont les mêmes que celles imposées à l’Ile-de-France et au Hauts-de-France.

Confinement : quatre semaines de restrictions

Des sorties autorisées et sans limite de temps dans un périmètre de 10 kilomètres autour du domicile, mais qui doivent être justifiées au-delà. Un couvre-feu à 19 heures s’ajoute à ce confinement, afin de limiter au maximum les interactions des Français. Cette fois-ci, contrairement au confinement de l’automne, les crèches, les écoles maternelles, les primaires, les collèges et les lycées doivent fermer leurs portes dès ce vendredi soir, pour une durée minimum de trois à quatre semaines – si la situation sanitaire s’améliore d’ici le début du mois de mai. Certains commerces doivent aussi baisser le rideau, notamment les enseignes de prêt à porter et les bijouteries.

Les annonces du chef de l’Etat ont été rapidement commentées sur les réseaux sociaux, dans l’opposition et même par les scientifiques, qui ne sont pas forcément d’accord avec les choix qui ont été faits. Certains croient à une amélioration dans les prochaines semaines, quand d’autres estiment que les restrictions actuelles ne seront pas suffisantes. Pour certains, c’est sûr, le confinement durera même plus que quatre semaines. Un mois sera-t-il suffisant ? Que disent les rumeurs ? On fait le point.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.