Les  corps des quatre membres d'une famille ont été découverts inanimés lundi dans un hôtel de Bordeaux (Gironde). Depuis, les enquêteurs tentent de déterminer les circonstances de ce drame familial. D'après les premiers éléments recueillis, tout avait été minutieusement préparé par les parents. Une affaire qui s'ajoute à la triste liste des drames familiaux meurtriers. Retour sur les plus marquants d'entre eux.
©AFPAFP

Dette, maladie, folie, qu’est ce qui a conduit à la mort de cette famille ?

© AFP

Quelques jours après la découverte des corps des quatre membres d’une famille quimpéroise dans un hôtel de Bordeaux, on en sait un peu plus sur les circonstances de ce drame : le père se serait retrouvé endetté après l’incendie de sa supérette tandis que la mère souffrait d’un grave cancer. Les parents auraient ainsi décidé de tuer leur deux enfants avant de se donne la mort. « Un acte d’amour », ont-ils précisé dans un courrier laissé à l’attention des enquêteurs.

Affaire Dupont de Ligonnès : le père demeure introuvable

© AFP

En avril 2011, les corps d’Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants ont été découverts enterrés sous la terrasse de leur maison de Nantes (Loire-Atlantique). Et alors que le père, Xavier, n’a jamais été retrouvé depuis et que celui-ci aurait fait parvenir à leurs proches de faux courriers prétendant que la famille s’était installée outre-Altantique, il est considéré comme le principal suspect.

Affaire Godard : treize ans d’enquête et des disparitions toujours inexpliquées

En septembre 1999, la famille Godard quitte le port de Saint-Malo (Bretagne) à bord d’un voilier de location. Plus personne ne la reverra ensuite. Et alors qu’un tibia et un fémur du père, le docteur Godard, ainsi que le crâne de sa fille ont été retrouvés plusieurs mois plus tard par des pêcheurs en mer, les corps du fils et de la belle-mère n’ont, eux, jamais été retrouvés. Des traces de sang appartenant à l’épouse du médecin ont toutefois été découvertes dans la chambre du couple et à bord de leur véhicule.

Affaire Romand : un quintuple meurtre pour étouffer des mensonges

© AFPPendant près de 15 ans, Jean-Claude Romand a menti à tous ses proches en leur faisant croire qu’il était un ponte de la médecine et chercheur à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Vivant pendant plusieurs années grâce aux fonds que lui versait son entourage pour qu’il le place ensuite (ce qu’il n’a jamais fait), l’homme s’est finalement retrouvé acculé de dettes et pris dans un étau. Mais plutôt que d’avouer avoir menti, le prétendu docteur a préféré tuer sa femme, ses deux enfants et ses parents. Après avoir tiré sur sa fille, son fils et ses parents, et assené un coup de rouleau à pâtisserie sur son épouse, le menteur a voulu mettre fin à ses jours et incendier la maison familiale. Seulement les pompiers sont parvenus à le secourir et Jean-Claude Romand a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1996.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.