Le magazine "Capital" sur M6 diffusait dimanche soir un reportage sur l'homme d'affaires, considéré par la justice comme étant bien le père de Zohra Dati, la fille de l'eurodéputé Les Républicains.
AFP

Après une longue saga politico-people de plusieurs années, la justice a fini par trancher le mardi 7 octobre 2014. Oui, Dominique Desseigne, le PDG du groupe hôtelier Barrière, est bien le père de Zohra, 7 ans, la fille de Rachida Dati. Pour le tribunal de grande instance de Versailles, son refus de se soumettre à un test de paternité a été interprété comme un aveu. Il doit donc s'acquitter d'une pension alimentaire de 2 500 € mensuels envers l'eurodéputé Les Républicains.

A lire aussi Rachida Dati "inquiète" pour son père malade

Mais l'homme n'est pas à plaindre. A 72 ans, Domonique Desseigne a une fortune estimée (en 2012) à 350 millions d'euros, ce qui fait de lui la 118 fortune de France. Le septuagénaire tient sa fortune de son poste de PDG du groupe de casinos et hôtels de luxe Barrière dont il est propriétaire à 60 %. Parmi ses propriétés, le Fouquet’s sur les Champs-Elysées dans lequel son ami, Nicolas Sarkozy, est venu célébrer sa victoire à la présidentielle en 2007. C'est d'ailleurs à ce moment-là que Dominique Desseigne à fait la rencontre de Rachida Dati, invitée à la soirée. Les deux ont ensuite entretenu une relation cachée jusqu'à ce que le couple se sépare, en 2009. Au Monde, l'homme d'affaires parlera d'une simple "aventure". 

A la tête d'un empire d'1 milliard d'euros

Dimanche soir, l'émission Capital diffusait un reportage sur Dominique Desseigne, à la tête d'un empire famillial qui pèse plus d'1 milliard d'euros. Mais ce qui fait surtout la fortune de l'homme d'affaires, ce sont ses casinos : il en possède 33 à travers la France qui lui rapportent 900 millions d'euros par an. 

Un homme aujourd'hui à la tête d'un véritable empire auquel ce notaire, au départ étranger au monde du luxe, n'était pas préparé. En 1984, il a épousé Diane Barrière, fille adoptive de Lucien Barrière qui était à la tête du groupe à partir de 1990. Celle-ci a été victime en 1995 d’un grave accident d’avion. Tétraplégique, elle décède en 2001, à l'âge de 44 ans. Dominique Desseigne, alors âgé de 57 ans, reprendra le flambeau. "La solution de facilité, c'eut été de tout vendre, et de faire comme beaucoup de Français qui partent à l'étranger pour avoir moins d'impôts. Ce n'est pas le genre de la maison", déclare Dominique Desseigne dans le reportage de M6. Et en quelques années, cet homme qui ne connaissait rien à l'univers du luxe va tripler le chiffres d'affaires du groupe Barrière pour faire de celui-ci le premier dans les domaines des jeux et loisirs en France.

Vidéo sur même thème : Rachida Dati moquée sur Canal + puis sur Twitter à cause de son physique

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.