INTERVIEW. Marie-Josée Benitez et sa fille Allison ont mystérieusement disparu en juillet 2013. Francisco Benitez, mari et père, fait figure de principal suspect. Me Philippe Capsie revient, pour Planet, sur cette affaire jamais élucidée.
Disparues de Perpignan : 7 ans après, l'espoir de découvrir enfin la véritéAFP

On les a surnommées "les disparues de Perpignan". Trois mots pour résumer une affaire toujours pas résolue et qui ne permettent pas de comprendre ce qui est arrivé à Marie-Josée Benitez et à sa fille Allison il y a sept ans et demi. Le dossier s’est joué en quelques jours et aujourd’hui rien ne peut y mettre un point final. Tout commence à l’été 2013, lorsque la quinquagénaire et sa fille de 19 ans disparaissent sans laisser de trace. Selon Francisco Benitez, mari et père des disparues, ces dernières ont quitté Perpignan pour Toulouse et leurs portables sont éteints. Si les amis de la jeune fille croient cette histoire dans un premier temps, ils finissent par prévenir la police de la disparition de la mère et de sa fille. Francisco Benitez, lui, ne le fera que huit jours plus tard, le 22 juillet.

Disparues de Perpignan : "Le dossier n'a pas reçu le traitement qu'il aurait dû avoir"

Commence alors une enquête qui se révèlera vite infructueuse pour les forces de l’ordre. Marie-Josée et Allison n’ont pas de permis de conduire et n’ont donc pas pu prendre de voiture pour se rendre à Toulouse. Les images de vidéosurveillance de la gare de Perpignan de donnent rien : les deux femmes n’ont pas pris le train à la date donnée. Interrogé par les enquêteurs, Francisco Benitez finit par expliquer que leur départ est dû à des difficultés de couple entre sa femme et lui. Marie-Josée est-elle partie refaire sa vie, emmenant Allison avec elle ? C’est une possibilité, mais l’étude de leurs comptes en banque ne révèle aucun mouvement et aucun appel n’ont été passés depuis leurs téléphones portables depuis le 14 juillet. Une enquête est donc ouverte pour "recherche des causes d’une disparition inquiétante".

Francisco Benitez fait rapidement figure de principal suspect et finit par lancer un appel à témoin pour retrouver sa fille et sa femme, tout en clamant son innocence dans une vidéo dévoilée par Paris Match. Il est retrouvé pendu le 5 août dans la caserne de la Légion étrangère de Perpignan. Me Philippe Capsie a suivi l’affaire dès le début, représentant le frère et la sœur de Marie-Josée Benitez. Interrogé par Planet, il estime que "le dossier, au tout début, n’a pas reçu le traitement qu’il aurait dû avoir". Les premiers jours, essentiels dans cette affaire, ont fait défaut, ajoute-t-il, puisque "le jour où ils vont interpeller Benitez, ils le retrouvent pendu". Un retard dès le début de l’affaire qui a eu des conséquences, encore aujourd’hui.

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.