Mardi, de très nombreux ordinateurs en France ont été touchés par une nouvelle attaque d'ampleur mondiale. "Certains de mes collègues ont vu s’afficher des choses étranges puis l’écran noir", a décrit un salarié d’une entreprise de Picarde visée par le virus.

Après le virus "Wannacry" en mai dernier, un nouveau logiciel de rançon "Petrwrap" a provoqué d’importants dégâts. Mardi, des ordinateurs du monde entier ont été touchés par une nouvelle cyberattaque. En France, plusieurs entreprises sont concernées dont Auchan et le groupe Saint-Gobain, rapporte 20minutes.fr. Un employé d’une société située en Picardie appartenant à ce groupe a raconté "l’énorme crise" qu’a provoquée cette nouvelle attaque.

Dans L’Union, le salarié  a expliqué comment le virus s'est très rapidement propagé. “C’est arrivé entre midi et deux, certains de mes collègues ont vu s’afficher des choses étranges, puis l’écran noir et le message nous demandant 300 dollars“, a-t-il décrit. Il a également raconté avoir "couru dans les bureaux pour débrancher un maximum de PC" et avoir réussi à sauver deux machines. Comme "Wannacry", "Petrwrap" bloque votre ordinateur et l'accès à toutes vos données jusqu'à ce qu'une rançon, censée permettre de les récupérer, soit payée.

"La plupart des collaborateurs ont été invités à rentrer chez eux"

Publicité
Cette cyberattaque a complètement bouleversé les activités de l’entreprise picarde et son fonctionnement. "La plupart des collaborateurs ont été invités à rentrer chez eux. Pour demain (mercredi, ndlr), dans les bureaux, une partie a été mis en RTT", a confié le salarié au quotidien régional. "Nous n’avons plus accès à l’approvisionnement, aux livraisons, aux tarifs... C’est une énorme crise. Nous sommes très inquiets (…) Le bruit court qu’il faudra, une fois le virus éradiqué, intervenir sur chaque machine qui a été touchée, ce qui représente plusieurs centaines d’ordinateurs", a-t-il rapporté, très inquiet des conséquences économiques de l'attaque. Les dégâts pourront être évalués dans les prochains jours.

En vidéo : Le logiciel rançon exploite encore une faille de Windows


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité