Taux d'incidence en constante hausse, services de réanimation saturés... La situation sanitaire se dégradent au-delà des territoires déjà confinés. Un Conseil de défense se tiendra le mercredi 31 mars à l'Elysée. Certains départements pourraient-ils encore basculer ?
Covid : les départements qui pourraient passer en confinement

Le diaporama indique les départements placés en vigilance renforcée le 25 février dernier par les autorités où le taux d'incidence dépasse les 300 cas pour 100 000 habitants. Sources : Santé Publique France/Covid Tracker, données au 29 mars 2021.

Le président de la République s'adressera-t-il aux Français dans les prochains jours ? Pour le moment, aucune prise de parole n'a été confirmée par son entourage. Pourtant, la dégradation de la situation épidémique se poursuit de manière inquiétante.  Les médecins se montrent, eux, très pessimistes quant à la suite des événements si aucune décision d'ampleur n'est pas prise rapidement.

Hier, lundi 29 mars 2021, 4 974 lits de réanimation étaient occupés par des "patients Covid". Un chiffre jamais atteint depuis… le 22 avril 2020 en pleine première vague. Et à l'époque, l'Hexagone était sous le régime d'un confinement beaucoup plus strict.

Le taux d'incidence s'établissait lui à 371 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants en ce début de semaine. Une donnée très élevée et en hausse constante sur les derniers jours...

La tension hospitalière est elle aussi extrêmement élevée : 96,5% des lits de réanimation sont occupés par des malades ayant le Coronavirus, selon les données de Covid Tracker. Actuellement, 19 départements font déjà l'objet de "mesures de freinages renforcées" et de nombreux autres territoires pourraient suivre le même chemin.

De nouveaux départements confinés dès le jeudi 1er avril ? 

La dégradation des indicateurs prend désormais une ampleur nationale. Une source d'inquiétude pour le personnel soignant, puisque les transferts de patients des zones saturées vers les départements épargnés ne seront bientôt plus possibles. La région PACA affiche, par exemple, un taux d'incidence de 448 cas pour 100 000 personnes. Dans le Grand-Est, ce même indicateur n'est pas aussi haut. En revanche la tension hospitalière s'y établit à 96%...

Lors de son dernier point presse tenu le 25 février dernier, Olivier Véran avait indiqué la liste des 24 départements qui passaient sous vigilance renforcée. Autrement dit, les territoires qui risquent le plus d'être confinés en cas de nette aggravation de la situation sanitaire. Une semaine plus tard, plusieurs de ces zones ont connu une flambée du taux d'incidence. Découvrez-le dans notre diaporama ci-dessus.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.