Le coronavirus continue de sévir partout en France. Toutefois, il circule plus activement dans certaines zones du pays. Découvrez le point sur la situation, métropole par métropole.
Covid-19 : quelle est la situation dans les plus grandes métropoles françaises ?IllustrationIstock
Sommaire

Malgré une décrue sensible du nombre de contaminations, la France est encore loin d'en avoir fini avec l'épidémie de Covid-19. D'après les données de l'Agence nationale de santé publique, plus de 13 000 nouveaux cas et 380 décès ont été enregistrés au mardi 8 décembre 2020. Cela représente un taux de positivité de 6,4% : un chiffre en nette baisse qui a pu atteindre jusqu'à 20% avant le pic épidémique de la seconde vague. Pour rappel, le nombre de contaminations doit passer en dessous des 5 000 cas quotidiens pour que l'objectif fixé par le gouvernement soit atteint. D'après le Déconfitracker, outil de CovidTracker permettant de prévoir le nombre de contaminations au 15 décembre 2020, la France devrait compter environ 9 554 nouveaux cas à cette date. 

Côté hospitalisations, Santé publique France fait état de plus de 8 000 nouvelles entrées sur les sept derniers jours. Parmi elles, 1 100 sont des hospitalisations en service de réanimation. À ce jour, 3 078 patients Covid occupent ces lits destinés aux malades les plus graves. Au 15 décembre, Déconfitracker prévoit  2 638  patients Covid en réanimation. Cette donnée, elle, serait en-dessous de l'objectif fixé par le gouvernement. 

Covid-19 : les métropoles où le taux d'incidence augmente 

Quelles sont les métropoles où l'épidémie circule encore activement ? Pour rappel, le taux d'incidence indique le nombre de contaminations pour 100 000 habitants. D'après le CovidTracker, six métropoles ont un taux d'incidence qui stagne où qui augmente. Les voici : 

  • Montpellier (50 au 3/12 et 50 au 4/12)
  • Bordeaux (59 au 3/12 et 62 au 4/12)
  • Tours (70 au 3/12 et 70 au 4/12)
  • Metz (117 au 3/12 et 117 au 4/12)
  • Strasbourg (117 au 3/12 et 120 au 4/12)
  • Saint-Étienne (124 au 3/12 et 124 au 4/12)
  • Nice (124 au 3/12 et 129 au 4/12)

Attention toutefois : vous remarquerez qu'il y a une grande différence entre Montpellier où le taux d'incidence stagne à un niveau relativement bas, et Nice où le taux d'incidence est encore extrêmement élevé. Pour y voir plus clair, découvrez les métropoles qui indiquent encore un nombre de contaminations très critique comparé au reste du pays. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.