Covid-19: les départements où les services de réanimations se remplissent
La France est confrontée à une reprise de l'épidémie à l'aube des vacances d'été. D'après le président du Conseil scientifique, le pic de cette nouvelle vague devrait être atteint "plutôt vers fin juillet". Du fait de cette situation, plusieurs départements voient déjà leurs services de réanimation se remplir à nouveau.

La France fait face à une septième vague de Covid-19. Depuis la fin du mois de mai 2022, les chiffres de l’épidémie sont progressivement repartis à la hausse pour atteindre 71 144 nouveaux cas par jour en moyenne au 30 juin 2022. Un nombre en hausse de 53% par rapport à la semaine précédente, indique Covid Tracker. 

La cause de ce rebond épidémique est bien identifiée puisqu’il s’agit de la progression d’un nouveau sous-variant d’Omicron : BA.5. "Ce variant n'est pas plus sévère que les autres, mais il est très transmissible”, témoigne Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique au micro de RTL  ce jeudi 30 juin 2022.

Pour l’heure, ce scénario d’une reprise de l’épidémie à l’aube des vacances d’été n'inquiète pas les autorités sanitaires : “L’an dernier, nous avions eu la première vague du variant Delta en été. Un premier pic s’était produit fin juillet, avant un deuxième pic fin octobre, début novembre. On attend un peu la même chose pour BA.5”, indique Jean-François Delfraissy.

Grâce à la vaccination, ce n’est plus l’infection élevée qu’il convient de surveiller, “mais le retentissement qu’elle peut avoir sur le système de soins”, précise le président du Conseil scientifique.

Dans le diaporama ci-dessous, retrouvez les départements qui voient leurs services de réanimation se remplir à nouveau de patients Covid-19.

Objectif vaccination

“La vaccination reste l’arme la plus utile” pour lutter contre l’épidémie, rappelle la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon. Cette nouvelle vague ne devrait donc “pas gâcher notre été car nous sommes majoritairement vaccinés”, estime Jean-François Delfraissy.

C’est pourquoi il invite toutes les personnes éligible à une quatrième dose à se faire vacciner : “Il faut se faire vacciner avec la 4e dose si vous avez plus de 60 ans, ou des facteurs à risque. Ces vaccins sont sûrs et efficaces contre BA.5”.

Cette volonté de redynamiser la campagne vaccinale est aussi un objectif du gouvernement. Lors d’un déplacement sur le terrain à Paris le 23 juin 2022, Brigitte Bourguignon lançait “un appel à cette vaccination qui doit être maintenue, soutenue”, rapporte Le Parisien.

Pour encourager la vaccination, toute personne éligible à une deuxième dose de rappel qui n'a pas encore effectuée cette dernière devrait recevoir un courrier de la part du gouvernement dans les prochains jours.

Ardèche (07)

1/17
Ardèche (07)

Dans le département, le nombre de lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 200% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Aude (11)

2/17
Aude (11)

Au 29 juin 2022, le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 200% par rapport à la semaine précédente. 

Cantal (15)

3/17
Cantal (15)

Le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 dans le département a augmenté de 50% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Charente-Maritime (17)

4/17
Charente-Maritime (17)

Dans le département, le nombre de lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 100% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Voir la suite du diaporama

Haute-Corse (2B)

5/17
Haute-Corse (2B)

Au 29 juin 2022, le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 50% par rapport à la semaine précédente. 

Creuse (23)

6/17
Creuse (23)

Le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 dans le département a augmenté de 100% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Finisitère (29)

7/17
Finisitère (29)

Dans le département, le nombre de lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 42,86% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Gers (32)

8/17
Gers (32)

Au 29 juin 2022, le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 100% par rapport à la semaine précédente. 

Loire-Atlantique (44)

9/17
Loire-Atlantique (44)

Le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 dans le département a augmenté de 180% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Lot-et-Garonne (47)

10/17
Lot-et-Garonne (47)

Dans le département, le nombre de lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 50% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Oise (60)

11/17
Oise (60)

Au 29 juin 2022, le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 250% par rapport à la semaine précédente. 

Orne (61)

12/17
Orne (61)

Le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 dans le département a augmenté de 50% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Puy-de-Dôme (63)

13/17
Puy-de-Dôme (63)

Dans le département, le nombre de lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 50% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Rhône (69)

14/17
Rhône (69)

Au 29 juin 2022, le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 72,73% par rapport à la semaine précédente. 

Savoie (73)

15/17
Savoie (73)

Le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 dans le département a augmenté de 50% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Tarn (81)

16/17
Tarn (81)

Dans le département, le nombre de lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 a augmenté de 100% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022. 

Vosges (88)

17/17
Vosges (88)

Le nombre de lits en réanimation occupés par des patients Covid-19 dans le département a augmenté de 100% par rapport à la semaine précédente au 29 juin 2022.