La chanteuse Arielle Dombasle et l’écrivain Bernard-Henry Lévy vivent une passion amoureuse depuis près de 25 ans. Le couple, très puissant et influent, vit sa vie comme un roman. Retour sur un duo fantasque et romanesque.

Leur toute première rencontre a lieu dans une librairie. La chanteuse américaine avait eu un coup de foudre pour l’écrivain en voyant son visage sur la couverture de son livre. "En regardant son visage de Christ tourmenté, je me suis dit : ‘Il n’y a que moi qui puisse le sauver !’", affirme-t-elle dans une interview à Paris Match en 2015. Elle se rend donc à la séance de dédicace du premier essai de BHL, La Barbarie à visage humain (1977). "J'ai été foudroyée. L'homme de ma vie, c'est lui. Il m'a regardée et il y a sûrement quelque chose qui s'est passé, car il a écrit 'A Arielle, en attendant'...", racontait-elle en 2017 sur le plateau de Danse avec les Stars.

A lire aussi - Claire Chazal et PPDA, un amour sur petit écran 

Quelques années plus tard, les futurs amants se retrouvent en Italie. Des retrouvailles comme celle d’un film romantique. "C’était à Milan, face à la Scala où je chantais du Mozart", relate Arielle Dombasle, toujours dans Paris Match. Problème : à cette époque, ils sont tout les deux engagés. Bernard-Henry Lévy est marié à l’éditrice Sylvie Bouscasse alors qu’Arielle Dombasle est l’épouse du dentiste Paul Albou, à qui elle a dit oui en 1976 à l’âge de 20 ans. Leur liaison se vivra donc cachée pendant de nombreuses années. "Nous sommes restés dans l’illégitimité, le secret pendant 7 ans", raconte l’Américaine à NonstopPeople en septembre 2016.

Ils se marient le 19 juin 1993 à Saint-Paul-de-Vence sur la Côte d’Azur. Pour Xavier de la Porte, auteur du livre-enquête B-A B-A du BHL (2004) paru aux éditions La Découverte, BHL et Arielle Dombasle ont beaucoup mis en scène leur vie, et notamment leur couple. "Ils vivent dans le regard des médias et de leurs influents copains. Ils se fabriquent une image qui les flatte, mais ils ne font rien de mal. C’est un duo fantasque et très romanesque."

Publicité
L’idylle suit son cours, mais le couple connaît quelques turbulences en 2011 avec les confessions de Daphne Guinness, l’héritière du fabricant de bière irlandais. Elle révèle avoir entretenu une liaison de cinq ans avec Bernard-Henri Lévy. Depuis cet épisode, "la mise en scène de leur vie est moins systématique", confirme le journaliste Xavier de la Porte.

Le couple décide de rester ensemble malgré l’infidélité de l’homme à la célèbre chemise blanche. "La vie amoureuse n'est pas un long fleuve tranquille", relativise son épouse (Danse avec les Stars, 2017). Lors d’une interview accordée au magazine Psycho Seniors, Arielle Dombasle expliquait d’ailleurs qu’il fallait "accepter de traverser les enfers, car dans tout amour existe une part d’enfer. J’avoue que, dans les périodes de tourment, je peux hurler à la mort, mais toujours en me cachant."

L'infidélité semble même avoir renforcé leur amour. "J'aime Arielle comme peu d'hommes aiment une femme. J'aime sa forme de marginalité à elle. Elle n'est pas dans la norme. Elle affiche une indifférence royale à ce que l'on dit d'elle. Moi, moins..", dévoilait le romancier dans une interview donnée au journal Libérationen 1996. "Je crois que l’amour est un autel qui vaut tous les sacrifices.", avançait la chanteuse la même année sur le plateau d'On n’est pas couché.

 En vidéo - DALS truqué ? L'élimination d'Arielle Dombasle relance la polémique ! 

mots-clés : Arielle dombasle

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité