Un nouveau vin corse à la robe bleue rencontre un franc succès sur les tables estivales. Présenté comme naturel, il suscite néanmoins la méfiance d'un certain nombre de scientifiques.
Istock

Depuis le début de l'été, un nouveau vin corse fait fureur sur les tables d'apéritifs. Sa particularité ? Une robe d'un bleu lagon élégant, qui attire les curiosités des buveurs et esthètes en mal de découvertes. Les fabricants de cette boisson affirment que celle-ci est strictement naturelle.

Vin bleu : boisson révolutionnaire ou arnaque ?

La fabrication de ce vin et sa couleur spécifique seraient en effet le fruit d'un processus de vinification révolutionnaire. Les vendeurs de Vindigo vantent les mérites d'un "vin de la mer", présenté comme une "pure expression de la nature". Mais Le Parisien révèle que deux étudiantes en chimie de Toulouse se sont penchées sur la composition de la boisson. Le résultat de leur étude les a laissées pour le moins dubitatives.

Elles affirment ainsi que la couleur du vin bleu ne serait pas liée à un procédé naturel mais bien à la présence d'un colorant alimentaire, le E133, présent par exemple dans les bonbons schtroumpfs ou dans l'alcool antillais curaçao. On est loin d'un "processus de vinification révolutionnaire".

Un vin obtenu naturellement ne peut avoir qu'une couleur rouge, blanche ou rosée. Le vin bleu n'est donc pas si naturel que ça. Mais si vous en avez consommé, rassurez-vous, vous ne risquez rien. Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), cette boisson ne représente aucun risque sanitaire particulier.

Le fait de ne pas informer correctement le consommateur sur la composition d'un produit constitue néanmoins une fraude caractérisée. La présence du colorant E133 est également une entorse à la réglementation viticole. Le parquet d'Ajaccio a donc annoncé ce mercredi ouvrir une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses", délit passible d'une peine maximum de 375 000 euros d'amende et de deux ans de prison. Les producteurs corses ont annoncé retirer de leur vin le colorant polémique. 

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Il y avait bien du colorant dans le vin bleu présenté comme 100 % naturel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.