Les parents ont de quoi s'inquiéter. En dépit des annonces du ministre de l'Education, l'école pourrait ne pas reprendre avant plusieurs mois. Explications.
Confinement : tous les indices qui convergent vers une rentrée en septembreIstock

"On voit mal comment on sortirait tous le 4 mai pour aller se regrouper dans des écoles, alors que le gouvernement travaille sur un déconfinement progressif", explique Francette Popineau, porte-parole du Snuipp, l'un des principaux syndicat d'instituteurs, dans les colonnes du Parisien. Comme de nombreux autres professeurs, elle a beaucoup de mal à envisager un retour aux pupitres à la date promise par Jean-Michel Blanquer. Mais si la rentrée ne se fait pas en mai, quand faudra-t-il l'attendre ?

L'essentiel des indices convergent vers une même date, note le quotidien régional : la reprise scolaire pourrait ne pas se faire avant la fin des vacances d'été. "Cette hypothèse est la plus pessimiste. Ce n'est pas celle qui est le plus préparée mais elle est effectivement dans le tableau", confirme d'ailleurs un enseignant engagé auprès du Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur (Snalc).

Les professeurs ne croient pas à une reprise en mai

Pour de nombreux enseignants, le scénario envisagé par le ministre de l'Education apparaît un brin idyllique. "C'est la date la plus satisfaisante pour faire travailler les élèves en leur donnant une perspective, mais ce n'est pas forcément la plus probable", précise d'ailleurs le porte-parole de l'association des parents d'élèves PEEP, contacté par le journal.

"On est peu à penser que cela pourra être possible", estime pour sa part Paul Devin, qui occupe les fonctions de secrétaire général du syndicat des inspecteurs de l’Éducation nationale (Snpi-FSU).

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.