Elles étaient supposées créer un univers plus sécurisé. Pourtant les nouvelles technologies multiplient les risques de violences en augmentant le panel d'actions possibles pour les agresseurs et les harceleurs. Votre maison elle même pourrait ne plus être sûre.
IllustrationIstock
Sommaire

Comment la technologie favorise la violence : un nouveau panel d’actions possibles

Google, Alexa, Siri… Ils peuvent tout faire. Programmer votre réveil, verrouiller votre porte d’entrée, surveiller votre maison ; rien ne semble hors de portée de ces assistants domotiques toujours plus performants. Sauf, peut-être assurer votre protection contre les violences et tout spécialement les violences conjugales, le plus souvent faites aux femmes comme le souligne un article de Slate.

Pire, même, certaines technologies pourraient aggraver la situation. Pour Frédéric Mouffle, expert en cyber-sécurité, conférencier sur les menaces émergeantes et directeur général associé du groupe ASKM/KER-MEUR "elles élargissent le panel d’actions possibles des agresseurs ou des harceleurs". "La technologie, ce n’est pas forcément neuf, apporte de nouveaux outils aux harceleurs. Des outils informatiques, par exemple, peuvent constituer un nouveau support pour un scope beaucoup plus large", indique le spécialiste. "Potentiellement, les nouvelles technologies offrent aussi davantage d’impunité parce qu’il est possible pour un individu de s’anonymiser", poursuit-il.

A lire aussi :"Fantôme juridique", "tabou", "déni"... La véritable ampleur de l’inceste en France

Souvent, ces harceleurs profitent d’accès dont ils disposaient légitimement à un moment ou à un autre. Un ancien compagnon, par exemple, pourrait avoir encore accès à un réseau de vidéosurveillance commun, une adresse mail ou un serveur privé. "Le potentiel d’espionnage et donc, mécaniquement, de contrôle sur la vie de sa victime est immense", assure Frédéric Mouffle. A ses yeux, le danger augmente d’ailleurs avec les objets connectés.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.