La hausse des contaminations se poursuit dans l'ensemble du pays, avec un taux d'incidence qui dépasse 1 000 dans une majorité de départements. Dix territoires sont encore sous cette barre symbolique et ils sont les derniers. Voici lesquels.
Cinquième vague : les 10 départements qui s'en sortent le mieux

Un mois de janvier sous haute tension. La magie des fêtes de fin d'année s'est envolée et les Français font de nouveau face à la dure réalité de la pandémie de Covid-19, qui rythme leur vie depuis bientôt deux ans. Contrairement à ce qu'il s'est passé en 2021, nous ne commençons pas la nouvelle année sous restrictions puisque ni couvre-feu ni confinement ne sont à l'ordre du jour, à en croire le gouvernement. Cela ne signifie pas pour autant que la liberté totale a été retrouvée puisque le pass sanitaire est en vigueur dans de nombreux lieux de la vie quotidienne et qu'il pourrait bientôt se transformer en pass vaccinal. Les personnes ne bénéficiant pas d'un schéma vaccinal complet devront alors renoncer à de nombreuses activités et aux voyages, si le projet de loi est adopté par le Parlement.

Covid-19 : un nouveau Conseil de défense le 5 janvier

Le gouvernement avait la possibilité de remettre le pays sous cloche à la fin du mois de décembre, mais a fait un autre pari, celui de la libre circulation du variant Omicron. Plus contagieux mais pour l'instant moins dangereux que Delta, il pourrait renforcer l'immunité de l'ensemble de la population, a expliqué Olivier Véran dans un entretien au Journal du dimanche. Si cette position a été durement critiquée par le professeur Eric Caumes, elle semble néanmoins être actée au sommet de l'État. En effet, même si les annonces se multiplient ces dernières semaines et que de nouvelles mesures sont annoncées après chaque Conseil de défense, on est encore loin des restrictions qui étaient en place il y a un an, notamment sur la liberté de circulation ou de rassemblement.

Emmanuel Macron réunit une nouvelle fois un Conseil de défense autour de lui mercredi 5 janvier, faut-il donc s'attendre à des annonces ? Des restrictions supplémentaires ? Le gouvernement n'aime pas dévoiler ses plans avant l'heure choisie et pourrait donc opter une nouvelle fois pour la discrétion avant que ses choix ne soient actés. Si nouvelles restrictions il y a, il pourrait opter pour un déploiement territorialisé des mesures, comme c'est le cas depuis plusieurs mois. Alors que certains départements affichent un taux d'incidence dépassant 2 000 pour 100 000 habitants, d'autres sont encore en dessous de la barre de 900 pour 100 000 habitants. Découvrez lesquels dans le diaporama ci-dessous.

Le Lot-et-Garonne

1/10
Le Lot-et-Garonne

Taux d'incidence pour 100 000 habitants au 3 janvier : 796

Evolution du taux d'incidence sur sept jours : +54%

La Meuse

2/10
La Meuse

Taux d'incidence pour 100 000 habitants au 3 janvier : 776

Evolution du taux d'incidence sur sept jours : +133%

L'Indre

3/10
L'Indre

Taux d'incidence pour 100 000 habitants au 3 janvier : 695

Evolution du taux d'incidence sur sept jours : +159%

La Haute-Vienne

4/10
La Haute-Vienne

Taux d'incidence pour 100 000 habitants au 3 janvier : 676

Evolution du taux d'incidence sur sept jours : +120%

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.