Ecouter l'article :

Ce retraité de Clavette n'oubliera pas ce jour d'août 2019, où il a voulu rentrer chez lui. Verbalisé après s'être garé pour ouvrir son portail, il conteste l'amende.
Charente-Maritime : un octogénaire verbalisé... En ouvrant son portailAFP

Une mésaventure impossible à oublier. Pierre Del Vito, un habitant de Clavette (Charente-Maritime), a été verbalisé pour avoir ouvert... Son portail ! Cette histoire improbable est racontée par Sud-Ouest, qui a rencontré l'octogénaire chez lui. Tout commence en août 2019, alors que le retraité rentre chez lui en voiture : "D'habitude, je me gare un peu plus loin dans la rue et je reviens pour ouvrir le portail, en passant par une autre petite porte, car mon portail n'est pas électrique. Pour une fois j'ai laissé la voiture au bord du trottoir devant l'entrée, et je suis passé par l'intérieur pour ouvrir". 

Verbalisé en ouvrant son portail : "Elles ne m'ont pas vraiment laissé m'expliquer"

Un véhicule de la gendarmerie s'arrête alors devant chez lui et les deux occupantes lui rappellent qu'il est garé sur une route départementale. "Bien sûr que je le savais, mais on venait juste d'arriver. Elles ne m'ont pas vraiment laissé m'expliquer, elles m'ont juste dit : c'est 3 points et 135 euros", raconte Pierre Del Vito au quotidien local. Sans surprise, il reçoit l'avis de contravention quelques jours plus tard, mais conteste tout de suite l'amende de 135 euros et le retrait des 3 points sur son permis.

Sans nouvelle de cette affaire depuis 18 mois, l'octogénaire pensait sa mésaventure terminée, mais il vient de recevoir, par voie d'huissier, une convocation au tribunal de police de La Rochelle en date du 16 mars. Selon le tribunal, sa réclamation n'est pas recevable, ce que ne comprend pas Pierre Del Vito : "C'est quand même un comble de se faire aligner devant chez soi, le temps d'aller ouvrir le portail. Alors je vais aller passer un stage de récupération de points du permis à 83 ans, pour ça ?". Selon Sud-Ouest, le retraité défendra sa cause le 16 mars, mais sans grand espoir d'obtenir gain de cause.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.