Parler de son épouse au passé, retrouver une vie amoureuse rapidement... Nombreux sont les signes qui ont conduit les enquêteurs à penser que Cédric Jubillar avait un lien avec la disparition de sa femme. On fait le point.
Cédric Jubillar : ce "déni" qui a interpellé les enquêteurs

"De toute façon, je sais que je vais aller en prison !",  se serait exclamé le suspect lors de son interpellation. Mercredi 16 juin 2021, l'affaire Jubillar a connu un véritable rebondissement lors de la mise en garde à vue de Cédric, l'époux de la disparue. Tout commence la nuit du 15 au 16 décembre 2020, quand Delphine, infirmière de 33 ans, se volatilise sans laisser la moindre trace... Pendant six mois, les enquêteurs feignent de n'avoir aucune piste quant à cette mystérieuse disparition. Aucune interpellation, aucun suspect, aucun témoignage accablant.

Dans les faits, ils auraient eu, depuis le début, le même homme dans le collimateur : Cédric Jubillar. D'après les informations du Parisien, les gendarmes ont très rapidement élaboré un scénario selon lequel une dispute conjugale aurait éclaté le soir de la disparition, poussant l'artisan plaquiste à s'en prendre à la mère de ses enfants. Lors de la conférence de presse du 18 juin 2021, le procureur de la République de Toulouse a annoncé la mise en examen de Cédric Jubillar pour homicide volontaire sur conjoint. Le suspect, lui, conteste fermement les faits et assure n'avoir aucun lien avec la disparition de son épouse. 

De nombreuses incohérences dans la version des faits de Cédric Jubillar

De quelles preuves les enquêteurs disposent-ils contre Cédric Jubillar ? Pour l'heure, ils ne disposeraient d'aucun élément matériel accablant mais se basent sur de nombreuses incohérences dans la version des faits du mari. Outre ces dissonnances, le procureur de la République d'Albi a également mis en lumière plusieurs élements troublants dans le comportement du suspect depuis la disparition de Delphine Jubillar. Vous pouvez retrouver ces éléments dans notre diaporama. 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.