Alors que ce programme présenté par Philippe Etchebest cartonne en ce moment sur M6, ce succès pourrait être terni par les récentes révélations du Courrier Picard. Selon le quotidien régional, la chaine aurait fait appel à de faux clients afin de faire la publicité d'un restaurant.

Capture d'écran - Dailymotion

 "C’était un coup de poker, mais je ne regrette vraiment pas de l’avoir tenté", s'est félicité un certain Quentin Gambart, dans Le Courrier Picard. Celui-ci, patron d'un restaurant "Chez Maman" situé à Amiens (Somme), a été la vedette d'un épisode de l'émission Cauchemar en cuisine, diffusée la semaine dernière sur M6. Le programme présenté par le chef-cuisinier Philippe Etchebest a contribué à la notoriété de cet établissement, dépassant largement les frontières de la capitale régionale. Un succès qui ne serait pas seulement dû aux mets préparés par la maison.

M6 tente d'éteindre la polémique

En effet, des moyens peu orthodoxes auraient été utilisés pour booster la renommée du restaurant. Le Courrier Picard révèle que M6 aurait fait appel à de faux clients (voir vidéo ci-dessous). Toujours selon le quotidien régional, ces derniers auraient été conviés par une agence de communication mandatée par la chaine. Une directive confirmée par Quentin Gambart lui-même dans les colonnes du journal : "Ils avaient même pour mission de commander entrée, plat et dessert pour nous compliquer la tâche. Toute l’après-midi, la production nous a empêchés de préparer correctement la mise en place pour nous mettre dans le rouge".

Le patron du restaurant "Chez Maman" s'est tout de même montré satisfait de l'aventure. "Mais en dehors de ce passage, l’émission est vraiment fidèle à ce que nous avons vécu. Nous avons connu des moments forts, nous n’avons pas joué", a-t-il déclaré dans le quotidien.

Publicité
De son côté, M6 a catégoriquement réfuté ces allégations sur le site de Télé-Loisirs. Selon la chaine, les clients étaient "invités dans la rue par Philippe Etchebest à venir déjeuner dans le restaurant". "Concernant le fait d’obliger les clients à prendre une entrée, un plat et un dessert, c’est également faux. La production n’obligeait personne mais demandait de préférence à ce qu’ils prennent une entrée, un plat et un dessert afin de voir et de comprendre le comportement du personnel quand la cuisine tourne à plein régime", a-t-elle également ajouté.

Vidéo sur le même thème : "Cauchemar en cuisine" fait-elle appel à de faux clients ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité