Un Bordelais de 26 ans a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour retrouver sa mère qu'il n'a jamais vue. Ce message a bouleversé des milliers d'internautes qui ont témoigné leur solidarité. 
©capture Facebook / Julien Chaumet

Ce mardi, Julien Chaumet, un Bordelais de 26 ans a posté un long message sur sa page Facebook dans lequel il lance un appel pour essayer de retrouver sa mère. Dans son message intitulé "Hier j’ai sauté",  il a publié une photo de lui tenant une pancarte sur laquelle il a écrit : "Je m’appelle Julien, je suis né sous X le 30 juin 1990 à 23h40 à l’hôpital Pellegrin, Bordeaux, France".

Julien Chaumet compare cette démarche à un saut dans le vide. "Je ne te recherche pas pour faire irruption dans ta vie et rattraper le temps perdu, je te recherche pour enfin mettre un visage sur cet immense point d’interrogation. Je te recherche ainsi le cœur léger et rempli de tendresse à ton égard. Je ne te connais pas et pourtant tu me manques terriblement. C’est une immense épine plantée dans le cœur que toi seule a le pouvoir de retirer", écrit le jeune homme.

A lire aussi : Rennes : un père se bat pour qu’on lui rende son fils né sous X

Plus de 70 000 partages 

Ce message poignant a ému de nombreux internautes. Ce statut a été partagé plus de 70 000 en seulement trois jours. Beaucoup de médias ont également repris son histoire. Julien Chaumet espère que grâce aux nombreux partages, "quelqu'un, quelque part dans le monde tombe sur ce statut, reconnaisse cette histoire et se manifeste enfin". 

Emu par cette vague de solidarité, le jeune homme et sa compagne ont publié un autre message sur Facebook dans lequel ils remercient "du fond du cœur",  toutes les personnes qui l’ont déjà contacté pour lui donner des informations. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Nordahl Lelandais : une nouvelle plainte déposée pour la mort d'un jeune homme de 18 ans