La nuit a été très agitée dans le chef-lieu du Loir-et-Cher. De nombreuses vidéos publiées sur les réseaux sociaux témoignent de la violence de la situation. À l'origine de ces incidents, un accident de voiture.
Nuit de guérilla urbaine à Blois

Tout aurait commencé par un refus d'obtempérer lors d’un contrôle de police, rapporte Nice Matin. La voiture incriminée grille ensuite un feu rouge et provoque alors une violente collision avec deux autres véhicules. 

 La Nouvelle République se fait ensuite le témoin de la gravité de la scène. Un des véhicules "s’est renversé sur le toit", peut-on lire dans les colonnes du quotidien local. De nombreux services de secours sont alors dépêchés sur place. On relève quatre blessés dont deux en état d’urgence absolue. Ces derniers sont évacués vers les hôpitaux de Blois et de Tours.  Le chauffeur de la voiture en fuite en profite pour s’échapper. Ses deux passagers âgés de 15 et 18 ans sont eux aussi blessés. 

C’est un peu plus tard dans la soirée  que le quartier va peu à peu s’embraser. Comme le précise la Nouvelle République, l’accident survenu plus tôt avait déjà entraîné une tension palpable.  

Des policiers forcés de faire feu sur un fourgon qui leur foncait dessus

La nuit sera, elle, encore plus chaude. Un magasin Aldi est notamment pillé et fortement dégradé. Des feux de barricades sont également allumés dans les rues des environs. Selon Nice Matin, une crèche aurait elle aussi subi les sévices des émeutiers. Une station service est également incendiée. 

Les forces de l’ordre présentes sur place sont alors contraintes de demander des renforts. Les policiers font face à des tirs de mortiers. Durant la nuit, le préfet du Loir-et-Cher François Pesneau indique même "qu’un escadron de gendarmerie mobile de Paris et le GIGN ont également été appelés à la rescousse", selon LeFigaro

Des témoins racontent également qu’un fourgon de livraison a tenté de foncer sur des policiers. Ces derniers sont alors contraints de faire feu sur le véhicule. La camionnette avait, elle, été dérobée plus tôt dans la soirée. Une grande partie de ces scènes de chaos a été diffusée sur les réseaux sociaux tout au long de la nuit.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.