Des produits annoncés en promotion, mais absents des rayons? Vous avez peut-être été victime de l'arnaque de ces grandes enseignes.

Arnaque au supermarché : Hyper U risque 50.000 euros d’amende

C’est 60 millions de consommateurs qui révèle l’affaire. En 2014, après avoir feuilleté le catalogue, un homme se rend au Hyper U de Beauvais, dans l’Oise, afin d’y acheter des produits en promotion. Seul problème, ils ne s’y trouvaient pas. Et si l’histoire aurait pu s’arrêter là, il n'en n'est rien. Quatre ans plus tard, en décembre 2018, la société Beauvais Bis, qui détenait les murs à l’époque, s’est retrouvée devant la justice pour "pratique commerciale trompeuse". Elle pourrait verser 50.000 euros d’amende. Elle a cependant décidé de faire appel.

Publicité

Ce n’est pas la première fois que ce genre de pratique à lieu. Le magazine rappelle d’ailleurs qu’il reçoit beaucoup de témoignages similaires à l’instar de Sonia, dans le Rhône. "Carrefour Market a sorti un catalogue avec des promos et notamment un blender chauffant. Nous nous sommes présentés au magasin, mais nous n’avons pas trouvé le produit", a-t-elle indiqué.

Publicité

Puis, à plusieurs centaines de kilomètres, c’est Axelle, en Loire-Atlantique qui s’est aperçu de la supercherie. Elle raconte... "Sur le catalogue Géant Casino se trouve un article qui n’est pas en magasin depuis le début de l’opération, nous a-t-elle écrit en février 2018. Aucun affichage dans le magasin pour le signaler..."

Arnaque au supermarché : la faute aux fournisseurs ?

Si effectivement, ces clientes sont dans le vrai, il est tout de même parfois possible que certaines enseignes soient victimes de leurs succès. Rien de grave, puisque 60 millions de consommateurs explique que les clients sont en droit de réclamer au magasin de commander les produits en promotion. Il devra ensuite les remettre en rayon au prix indiqué, jusqu’à la fin de l’opération.

Seulement, les fournisseurs ont compris le fonctionnement et en profitent. C’est pour cela qu’il n’est désormais plus rare de voir la mention "dans la limite des lots disponibles" ou "jusqu’à épuisement des stocks", pour se dédouaner de toute responsabilité.

D’ailleurs les magasins leur jette la faute, en déclarant que ces derniers ne fournissent pas toujours des stocks suffisamment conséquents pour satisfaire l’ensemble des consommateurs.

Vidéo: Arnaque à la pompe à chaleur : pourquoi ça peut coûter très cher