L'attaque survenue dans le Cantal a fait quatre victimes. La première, une femme âgée de 90 ans, a été piquée plus de 200 fois. Hospitalisée, elle serait toujours dans un état critique.
FRED TANNEAU / AFPAFP

Plus de 200 dards retrouvés sur la nonagénaire attaquée par l'essaim d'abeilles

"Les secouristes n'avaient pas souvenir d'une telle attaque", rapporte La Montagne qui fait état de cet incroyable fait divers. Samedi 2 juin 2018, en début d'après-midi aux alentours de 13 heures, une femme âgée de 90 ans a littéralement été victime d'une attaque massive d'abeilles. La nonagénaire se promenait sur la commune de Saint-Martial, dans le Cantal, lorsque l'essaim d'abeilles s'est abattu sur elle. Plus de 200 dards ont par la suite été retrouvés sur la victime, actuellement hospitalisée à Aurillac dans un état critique. 

L'attaque d'abeilles dans le Cantal a fait trois autres victimes

Lors de la violente attaque des abeilles, la nonagénaire a fini par perdre connaissance. Trois témoins ont tenté de lui apporter de l'aide. L'homme, âgé de 62 ans, et les deux femmes de 50 et 60 ans ont alerté les secours et essayé, tant bien que mal, d'intervenir. Le premier a, lui, écopé d'une soixantaine de piqûres. Son visage et ses membres ayant été les plus impactés. La seconde a pour sa part été plus touchée, avec près de 80 piqûres d'abeilles constatées. La soixantenaire enfin s'en sort mieux, et aurait, selon La Montagne, "été [que] très légèrement touchée". Elle a toutefois été hospitalisée comme les trois autres victimes. 

Deux victimes des abeilles au sol et recouvertes d'une couverture à l'arrivée des secours

Lorsque les secours sont arrivés sur place, deux des quatre victimes étaient allongées sur le sol et avaient été recouvertes d'une couverture qui permettait de mieux les protéger des insectes. L'essaim s'était lui "fixé" sur la porte d'une habitation non loin. Les sapeurs-pompiers de Chaudes-Aigues et de Saint-Flour, ainsi que l'équipe médicale du SMUR, ont tout d'abord procédé à l'éloignement des blessés avant d'emmener les victimes à l'hôpital. Un temps hospitalisée à Saint-Flour, la nonagénaire a finalement été envoyée à l'hôpital d'Aurillac. 

À voir en vidéo sur le même thème - Yannick Jadot : "Macron a tranché en faveur des lobbies des pesticides"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !