Entre le jour de sa décoration et celui du réveillon, votre sapin de Noël a tout le temps de dépérir... Mais ce n'est pas inévitable ! Découvrez les astuces d'un pépiniériste pour donner une vie plus longue à votre arbre de Noël.
© Fotolia / IllustrationFotolia

Chaque année, c'est la même gageure. Vous avez beau mettre tout votre cœur à la décoration de votre sapin, il s'affaisse sous le poids des boules et des guirlandes. Et le jour de Noël, le voilà déjà qui commence à perdre ses couleurs...

Pour contrecarrer cette déchéance, il vous faut l'avis d'un expert. Alors Planet.fr a contacté la boutique Fleurs d'Italie, dans le 13ème arrondissement de Paris. Au téléphone, une personne lance : "Je vous passe Monsieur Sapin". "Monsieur Sapin" ? Il s'agit de Filipe Martins, un pépiniériste qui en connaît un rayon sur les conifères.

À lire aussi –PHOTOS Voici les sapins de Noël les plus laids du monde

Privilégier ceux qui ont leurs racines

En premier lieu, il faut choisir le bon arbre. Votre préférence doit aller à "un sapin en racines, ça va durer plus longtemps", commence Filipe Martins. En effet, un sapin déraciné et planté dans un pot peut être "replant(é) dans un jardin" en vue d'être réutilisé l'année suivante. Pour un sapin coupé, en revanche, c'est une toute autre affaire.

"Si vous le brumisez de temps en temps", explique l'expert, il devrait survivre jusqu'à Noël. Ne vous occupez pas que des branches, arrosez aussi la partie basse de la plante car, comme l'indique le pépiniériste, "c’est d’abord le tronc qui s’assèche".

Absorbeur d'humidité naturel

Filipe Martins évoque "un nouveau système, très populaire aux États-Unis" et qui, selon lui, "va certainement se démocratiser en Europe". Il s'agit d'un "socle dans lequel il y a de l’eau. (...) Ça rallonge la conservation du sapin en termes d’esthétique". L'idéal pour conserver le joli vert de ses aiguilles. "En lui mettant les pieds dans l’eau, on alimente sa sève", ajoute-t-il.

D'après lui, "un sapin consomme un à deux litres d’eau par jour", mais est capable de récupérer toute l'eau qui l'entoure. Selon le pépiniériste, en effet, "si vous mettez ne serait-ce qu’un bol d’eau en-dessous, il va prendre le liquide qui s’évapore". Faciliter cette absorption avec un pied de sapin à réservoir d'eau (c'est l'appelation officielle de l'objet évoqué plus haut) "ne prolonge pas la durée de vie, qui est d’un mois", précise-t-il. Toutefois, "le temps de sécheresse est décalé d’une à deux semaines".

Il faut surtout "éviter de trop chauffer" l'endroit où est installé l'arbre de Noël. "L’ennemi du sapin, c’est le chauffage au sol", assène Filipe Martins. Selon lui, la plante ne vit bien qu'avec "un climat un peu plus tempéré".

Vidéo sur le même thème – Le sapin de Noël peut brûler votre maison en seulement quelques secondes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.